jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min

Olivier Kamitatu : « Le Dialogue prescrit par la Résolution 2277  n’a rien à voir avec le Dialogue ‘‘made in Kingakati’’ »

- Publicité-

Au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 9 avril 2016 en son siège à Socimat Gombe, le groupe des 7 partis politiques de l’Opposition dit « G7 » a tenu à éclairer l’opinion sur diverses questions brulantes d’actualité, notamment sur la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies, la tenue du Dialogue, la désignation d’Edem Kodjo comme facilitateur du dialogue, etc.

Au nom de ses pairs, Olivier Kamitatu a salué l’adoption à l’unanimité de la Résolution 2277 par les membres du Conseil de sécurité. « Cette décision rencontre sans aucun doute les préoccupations du peuple congolais notamment en ce qui concerne le respect de la Constitution et l’organisation des élections dans les délais constitutionnels » a-t-il indiqué.

Rappelant aux dirigeants au pouvoir que la RD Congo est signataire de la Charte des Nations Unies, le G7 a souligné qu’ils sont tenus d’accepter et d’appliquer les décisions du Conseil de sécurité conformément à l’article 25 dudit document. « Nous stigmatisons la désinvolture avec laquelle le gouvernement traite cette résolution à l’instar du mépris qu’il affiche à l’endroit de la Constitution et des lois de la République. Quoiqu’il en soit, pour le G7, si le gouvernement persiste dans son attitude réfractaire, il prend le risque de l’isolement diplomatique de la RD Congo. Le peuple congolais se souvient encore des conséquences dramatiques de l’isolement auquel notre pays avait été exposé en 1989 à la suite de l’entêtement des dirigeants de l’époque à défier la Communauté internationale » a martelé Olivier Kamitatu.

Au sujet du Dialogue, le président de l’ARC a réaffirmé son rejet catégorique car « sans objet et extra constitutionnel ». « Le Dialogue prescrit par la Résolution 2277  n’a rien voir avec le Dialogue ‘‘made in Kingakati’’. Cette résolution met un cadre du respect de la Constitution, du respecte du délai de la Constitution quoique le Conseil de sécurité est bien  placé à travers tous les experts qui sont déployés en RDC pour dire que les élections peuvent être réalisés, organisés dans le délai prescrit dans la Constitution. Nous sommes favorables à dialoguer dans le respect de la Constitution et dans les dispositions constitutionnelles. Je crois avoir été explicite que ce ne serait qu’un dispositif pour essayer de tricher avec la Constitution, tricher avec les lois de la République. Si Monsieur Edem Kodjo vient avec un costume de commercialiser le Dialogue de Kingakati, il trouvera la porte fermée. Nous sommes pleinement à la réussite de la résolution 2277. Le dialogue prescrit par la résolution 2277  n’a rien à avoir avec le dialogue « made in Kingakati ».

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...