La nomination d’Ilunga ILUNKAMBA Sylvestre au poste de Premier ministre du gouvernement sous Félix Tshisekedi suscite des réactions dans le chef des politiciens congolais. C’est le cas de Sindika Dokolo qui qualifie cette nomination rationnelle et de très pragmatique de la part du président de la République.

Pour cet homme politique de renom, les Congolais avaient besoin d’une personne qui n’a pas de mains sales. Le choix d’Ilunga Sylvestre incarne réellement le changement tant attendu. Pour Sindika Dokolo, le choix d’une personne qualifiée et à la réputation intacte au poste de 1er Ministre est une bonne nouvelle pour tout Congolais.

Opposé à Kabila depuis tout son temps passé en Angola, Sindika Dokolo a exprimé son désir d’accompagner le nouveau président de la République Félix-Antoine Tshisekedi dans son combat pour l’instauration d’un véritable État de droit. “LCD souhaite oeuvrer avec le nouveau gouvernement à la promotion de l’Etat de droit, d’une croissance plus inclusive et à l’amélioration de l’éducation à l’horizon 2030”, a-t-il fait savoir .

Abondant dans le même sens, la présidente de la Chambre basse du Parlement, Jeanine Mabunda Lioko, a salué à son tour le choix du 1er Ministre. Elle a rendu un vibrant hommage au Chef de l’État pour le choix d’Ilunga Ilunkamba Sylvestre. Elle lui souhaite plein succès pour son mandat.

Visiblement, le choix d’Ilunga ILUNKAMBA Sylvestre a rencontré la volonté du peuple congolais qui a besoin de nouvelles têtes au sommet de l’État. Depuis son investiture à la magistrature suprême après les élections de décembre 2018, Félix Tshisekedi a pris du temps pour choisir un 1er Ministre qui jouit d’une réputation exemplaire pour un changement radical à la tête des institutions du pays. C’est ce qui justifie ces tête- à- tête à répétition avec Joseph Kabila, autorité morale de la plateforme politique Front Commun pour le Congo (FCC) majoritaire au Parlement.

Armel Langanda/Politico.cd