PUBLICITÉ

Ce qu’il faut retenir de la rencontre de Denise Nyakeru Tshisekedi et la reine Mathilde des Belges

La Première Dame de la République Démocratique du Congo, Mme Denise Nyakeru Tshisekedi, a tenu une réunion de travail, ce mercredi 8 juin 2022, avec la reine des belges, Mathilde d’Udekem d’Acoz. C’était en marge de la visite officielle du couple royal de la Belgique en République
Démocratique du Congo.

D’après le communiqué de presse du bureau de la Première Dame de la RDC, la séance de travail entre ces deux personnalités a été introduite par une présentation commentée des activités de l’Épouse du Chef de l’Etat Congolais. « Des discussions sur les thématiques chères à Mme Denise Nyakeru Tshisekedi ont pris ensuite place entre cette dernière et Sa Majesté la Reine des Belges, particulièrement sur le bien-être et la santé des femmes et de la population de la République Démocratique du Congo », a indiqué le communiqué.

Et de poursuivre : « La Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, a renseigné son hôte des actions menées par elle, au travers de sa fondation éponyme, en droite ligne avec sa vision dénommée – Plus fortes – qui se décline en 4 axes
d’intervention prioritaires à savoir : la santé, l’éducation, la lutte contre les violences basées sur le genre et l’autonomisation de la femme ».

En outre, apprend-t-on, la Présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a présenté « EXCELLENTIA », le programme de sa fondation qui ambitionne l’octroi de 1000 bourses dans des universités Congolaises et 100 dans des universités à l’étranger, sur une période de 10 ans, aux meilleurs élèves finalistes de l’examen d’État et ainsi contribuer à la création d’une
élite en République Démocratique du Congo. D’où, il sied de le rappeler que ce programme recense à ce jour 183 boursiers dont 140 locaux et 43 internationaux dont la France, les USA et le Maroc.

Hervé Pedro

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU