PUBLICITÉ

Haut-Katanga : Éjecté du PPRD, Jacques Kyabula appelé à limoger les ministres de son ancien parti

Les ministres issus du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) ne devraient plus garder leurs postes dans le gouvernement provincial du Haut-Katanga. C’est en substance la position soutenue par l’Alliance des Démocrates Fatshistes (ADEFAT) faisant suite à l’éviction du Gouverneur Jacques Kyabula au sein de cette formation politique chère à l’ancien Président Joseph Kabila.

Invitant Jacques Kyabula à tirer les conséquences de son éjection du poste de Secrétaire Exécutif provincial du PPRD, l’ADEFAT appelle à son tour le Gouverneur du Haut-Katanga, à se débarrasser au sein du gouvernement provincial des Ministres issus du Front Commun pour le Congo (FCC).

Dans une déclaration faite à Lubumbashi, l’Alliance des Démocrates Fatshistes a réconforté Jacques Kyabula à poursuivre la gestion de la province du Haut-Katanga en qualité de « Personnalité Politique Indépendante » en vue de concrétiser la vision Chef du Président Felix Tshisekedi.

Par ailleurs, l’ADEFAT a exhorté le Gouverneur Kyabula à procéder, le plus vite possible, au réaménagement de son gouvernement provincial.

« Tous les ministres et animateurs des institutions provinciales PPRD-FCC n’ont plus des places dans le gouvernement Kyabula», a indiqué l’ADEFAT dans sa déclaration.

Éjecté du poste de Secrétaire Exécutif provincial sur décision de la hiérarchie du PPRD prise le 9 mars 2022, Jacques Kyabula s’est montré distant du parti qui l’a porté au pouvoir depuis la dissolution de la coalition FCC-CACH. Il a plutôt choisi de marcher dans la vision du Président Félix Tshisekedi à travers l’Union Sacrée de la Nation.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU