l'info en continu

RDC: Le paiement des arriérés de salaire des agents de la CENI débute ce lundi (Denis Kadima)

- Publicité-

Le paiement des arriérés de salaire des agents de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), sera effectif à partir de ce lundi 6 décembre 2021. L’annonce a été faite par Denis Kadima Kazadi, en marge de la clôture du séminaire d’imprégnation des membres de cette institution d’appui à la démocratie.

Cette décision du Président de la centrale électorale s’inscrit dans sa vision qui consiste à « mettre l’homme au centre de tout ».

- Publicité-

« Nous voulons placer l’homme au centre de notre action, en même temps nous voulons placer la femme à part égale avec l’homme. Nous ferons que ceci ne soit pas qu’un slogan, mais ça soit plus qu’un slogan. Comme corollaire de cette mise au centre de notre action, nous devons aussi nous dire que l’agent sera au service de l’homme, de la communauté et non l’inverse », a-t-il indiqué.

Pour concrétiser cet intérêt que le pays porte à la CENI a-t-il ajouté, « le gouvernement a agi très vite, les arriérés ont été payés, l’argent est dans le compte de la CENI. Dès ce lundi on va procéder au paiement de tous les agents. Ceux qui sont dans les provinces, la CENI va prendre en charge les frais de transfert pour qu’ils puissent recevoir leur argent entièrement ».

Aussi, le Président de la centrale électorale a rassuré les membres actuels du bureau et de l’assemblée plénière de la CENI, de l’appui du gouvernement, réitéré par son ministre des Finances, Nicolas Kazadi, qui a échangé avec les participants au séminaire un jour avant la clôture, sous l’observation des parties prenantes au processus.

Pour rappel, à l’issue de de ce séminaire tenu du 27 novembre au 05 décembre 2021, respectivement au siège de ladite institution dans la Gombe et au village Venus dans la commune de la N’sele, la CENI s’est dotée d’une «Feuille de route » mise à jour.

Cette « Feuille de route » constitue des orientations en rapport avec le plan stratégique à développer dans les prochains jours par la centrale électorale actuelle, le budget des opérations futures, un plan logistique, un calendrier pour des réformes, un cadre légal, ainsi qu’une stratégie de sensibilisation et de communication. Celle-ci devrait permettre à l’équipe dirigée par Denis Kadima, d’organiser des élections « transparentes, inclusives, impartiales et apaisées » en 2023.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU