mercredi, avril 14, 2021
DRC
28,665
Personnes infectées
Updated on 14 April 2021 à 3:03 3 h 03 min
DRC
2,079
Personnes en soins
Updated on 14 April 2021 à 3:03 3 h 03 min
DRC
25,841
Personnes guéries
Updated on 14 April 2021 à 3:03 3 h 03 min
DRC
745
Personnes mortes
Updated on 14 April 2021 à 3:03 3 h 03 min

Consultations du PM : “Ce gouvernement qui va sortir doit marquer la rupture et incarner le changement” (Carbone Beni)

- Publicité-

Dans le cadre de ses consultations en vue de l’organisation d’un Gouvernement d’Union sacrée de la Nation (USN), le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge a reçu, ce samedi 27 février 2021, quelques représentants des mouvements citoyens avec, à leur suite, des organisations formelles et classiques œuvrant dans les milieux de la jeunesse.

D’après Mme Irène Ngiausi du CONAJEFEL, l’échange avec le Premier Ministre était fructueux. “Il a voulu que nous lui communiquions nos attentes et nous les lui avons communiqué. Elles ont porté sur la sécurité, particulièrement dans l’Est de notre pays. Mais aussi sur la participation des jeunes et des femmes dans les institutions, la formation et l’entrepreneuriat des jeunes. Nous attendons la mise en application de toutes les suggestions. Il a été réceptif et positif en disant qu’il a entendu et qu’il prend en compte tout cela”, a-t-elle déclaré à l’issue de cette audience.

Face à la presse, l’un des responsables du mouvement FILIMBI, Carbone Beni a, quant à lui, plaidé pour le social du peuple congolais. “Ce gouvernement qui va sortir dans les jours qui suivent doit marquer la rupture et doit incarner le changement. Cela doit se manifester dans le profil des ministres qui seront nommés et dans les axes prioritaires de ce gouvernement. Ils doivent s’occuper du social des congolais”, a-t-il estimé.

Cependant, Mme Ngiausi a suggéré que le ministère de la Jeunesse revienne à la société civile, plus précisément dans sa composante jeune. “Nous voulons que ça soit un jeune proche de la population, un jeune qui connait les attentes du peuple et de la jeunesse, un jeune qui mérite bien ce poste-là, qui maîtrise les problèmes de la société et peut réunir les jeunes de tous bords[…]”.

Contacté par POLITICO.CD, Carbone Beni, se penchant sur les problèmes du Congo, a confié que selon lui, l’une des priorités du prochain Gouvernement est en rapport avec l’insécurité car celui-ci, dit-il, est une des causes de l’instabilité économique et sociale de la RDC. À l’en croire, les élections à venir sont aussi une priorité non négligeable. “Nous lui (Premier Ministre) avions suggéré de ne pas tarder avec les réformes électorales ainsi que dans d’autres secteurs. L’organisation de bonnes élections en 2023 est de la responsabilité de son gouvernement”, fait-il observer.

Hervé Pedro

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection