lundi, mars 8, 2021
DRC
26,627
Personnes infectées
Updated on 8 March 2021 à 18:26 18 h 26 min
DRC
3,483
Personnes en soins
Updated on 8 March 2021 à 18:26 18 h 26 min
DRC
22,432
Personnes guéries
Updated on 8 March 2021 à 18:26 18 h 26 min
DRC
712
Personnes mortes
Updated on 8 March 2021 à 18:26 18 h 26 min

l'info en continu

« Je conseille au Premier Ministre de résister, ne pas démissionner ni se rendre au parlement » (Prof Banza M.)

- Publicité-

Visé par une motion de censure, le Premier Ministre Sylvestre Ilunga est attendu au parlement le mardi 26 janvier 2021. Pour le Professeur Gabriel Banza Malale, Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne doit pas cautionner cette violation de la Constitution et des lois de la République. Il justifie sa prise de position du fait que le bureau d’âge n’a pas compétence d’actionner une telle démarche.

Se confiant ce samedi 23 janvier 2021 à Politico.cd, le Professeur Banza Malale a déclaré : « Je conseille au Premier ministre de résister, ne pas démissionner ni se rendre au parlement ».

- Publicité-

Pour réconforter le Premier Ministre, le Professeur Gabriel Banza Malale souligne que le Parlement est en session extraordinaire avec des matières bien précises. À l’en croire, la motion de censure est une stratégie pour pousser aveuglément le Chef du gouvernement à la démission. « Il ne doit pas céder. Il est dans la légalité », a-t-il insisté.

« Il faudra attendre la mise sur pied du bureau définitif et attendre la session ordinaire. Agir autrement c’est violer la constitution et les lois de la république », fait observer le Prof Banza Malale.

« Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba étant légalement établi dans sa fonction, il ne peut démissionner sans motif valable. C’est un légaliste. Il n’est pas dans le jeu politique », a-t-il indiqué.

Cet enseignant de droit constitutionnel reconnaît cependant aux députés cette qualité d’initier une telle procédure. Seulement il attire l’attention sur le fait qu’il ne revient pas au bureau d’âge de procéder à l’examen de la motion de censure.

Pour le Professeur Banza Malale, le Prof Sylvestre Ilunkamba n’est pas éternel, il partira un jour. Et même alors, il précise que ce soit par démission ou par motion de censure, ce sont des mécanismes réglementaires à ne pas considérer comme une humiliation.

À la question de savoir si en refusant de se rendre à l’Assemblée Nationale le Premier Ministre ne vas pas tomber sous le coup d’outrage au Parlement, ce Professeur de droit constitutionnel à l’Université de Lubumbashi, a estimé qu’il n’existe aucun rapport d’autorité entre l’actuel bureau d’âge et le Gouvernement Ilunkamba.

✍️ Junior Ngandu (@ngandujng) | Politico.cd

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU

RDC: Le président Félix Tshisekedi inaugure une mutuelle à Kinshasa pour l’automatisation de la femme

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l‘Union Africaine a, ce lundi 08 mars, inauguré les activités de...

RDC/CPI: Le Fonds au profit des victimes de l’affaire Ntanganda salue le début de la phase de mise en œuvre des réparations

Le Fonds au profit des victimes de la Cour Penale Internationale (CPI), se félicite vivement de la délivrance de l'ordonnance des réparations pour les...

Le MLC pour une égalité 50-50 de représentativité homme- femme

En marge de la célébration de la journée Internationale de la femme, le Mouvement pour la Libération du Congo ( MLC) de Jean-Pierre Bemba,...

8 mars : Milly Mumba plaide pour une parité hommes-femmes dans le prochain Gouvernement

En cette journée où l'humanité célèbre la femme, Milly Mumba Odia, Conseillère de Moïse Katumbi en charge des affaires culturelles, plaide pour l'égalité numérique...

Spécial Mapping : Quand les FAZ sous le général Eluki Monga massacraient les Tutsi et Banyamulenge au Sud Kivu

Dans le rapport Mapping publié en août 2010 par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme sur les violations les plus...