PUBLICITÉ

Décès de Sindika Dokolo: Molendo Sakombi, Martin Fayulu, JP Bemba, Floribert Anzuluni,…pleurent « un ami, un frère, un militant alerte, un homme cultivé »

Le décès de l’homme d’affaires et collectionneur d’art Sindika Dokolo, jeudi 29 octobre 2020 à Dubaï, continue à susciter des réactions diverses sur la toile.

Le ministre des Affaires foncières, Molendo Sakombi, parle de la « perte d’un ami, d’un frère ».

« Tu étais plus qu’un ami, un frère. Il y a 10 jours à peine, on échangeait et la vie semblait nous réserver encore plein d’aventures. Apprendre que tu es parti m’a dévasté. Des images de jeunesse, d’hier et d’aujourd’hui tournent en boucle dans ma tête. Trop triste !Adieu Sindo, » a tweeté le ministre des Affaires foncières, Molendo Sakombi.

Le président de l’ECIDE et un des leaders de la coalition Lamuka, Martin Fayulu, se dit « consterné » par la mort de Sindika Dokolo.

« Je suis consterné par le brusque décès de notre frère Sindika Dokolo. Il a mené avec nous le combat pour la dignité du peuple congolais. Je garde de lui le souvenir d’un militant alerte, vif et plein d’espoir. Nos prières de réconfort vont à sa famille et à ses proches, » a tweeté Martin Fayulu.

Le président du MLC, Jean-Pierre Bemba, très consterné, dit garder de Sindika le souvenir d’un homme cultivé, fédérateur et engagé.

« C’est avec consternation que j’ai appris la triste nouvelle du décès de notre frère Sindika Dokolo. Je garde de lui le souvenir d’un homme cultivé, fédérateur et engagé . Mes condoléances à son épouse, sa famille biologique et @LeCongoDebout, » a écrit Jean-Pierre Bemba vendredi 30 octobre sur son compte tweeter.

Sentiment partagé avec Floribert Anzuluni, coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi. Il présente ses condoléances à la famille biologique et citoyenne de Sindika Dokolo.

« Consterné! Sincères condoléances à Mme. Dokolo @isabelaangola, aux enfants ainsi qu’à toute la famille biologique et « citoyenne » @LeCongoDebout. Tu as fait ta part SD 🇨🇩. Repose en paix cher Sindika! @Carbone_Beni @ida_sawyer @OlivierKamitatu https://t.co/3tI9RVPDzb, » tweete Floribert Anzuluni.

L’ancien conseiller de Joseph Kabila, le Prof. Kikaya Bin Karubi regrette le départ très tôt de Sindika Dokolo.

« Tu ns quittes trop tôt Sindika. En 2002 à Luanda, les dignitaires Ne-Kongo firent honneur à JKK de prendre les devants de la scène pr représenter ta famille à ton mariage. Kabila t’avait demandé de revenir avec ta dulcinée participer au dvpt du pays. Le destin était tt autre. RIP. https://t.co/beTx4iFUky », écrit le Professeur Kikaya Bin Karubi.

Le mari d’Isabel Dos Santos vivait à Dubaï, où il s’est éteint jeudi 29 octobre 2020 suite à un accident.

Il avait, depuis un an, connu des ennuis judiciaires avec son pays d’adoption, l’Angola, qui avait saisi ses biens et ceux de son épouse, l’accusant de détournements.

Mais, dans son pays de naissance, la RDC, il était parmi les figures de l’opposition.

Fils d’Augustin Dokolo, le premier banquier privé du Zaire, Sindika Dokolo s’était fait connaître des partis d’opposition et de la société civile pour son combat contre un troisième mandat de Joseph Kabila.

Il avait même fondé, en 2017, un mouvement citoyen, les « Congolais Debout », et appuyé financièrement d’autres organisations et personnalités.

En Europe, Sindika Dokolo est connu comme un collectionneur d’oeuvres d’art africain. Sindika Dokolo avait 48 ans. 

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU