Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min

l'info en continu

Les travaux de réfection du Sénat: l’ODEP et GREM souhaitent un audit complet pour que les responsables répondent de leurs actes

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) et le Groupe de Réflexion et d’Échanges sur les Marchés publics en RDC (GREM asbl) réclament un audit complet sur les travaux de réfection du sénat.

- Publicité-

Pour ces deux organisations, l’exécution de ces travaux n’a pas respecté la procédure de passation des marchés publics.

C’est le contenu du communiqué de ces deux organisations parvenu à Politico.cd ce mardi 05 mai 2020.

Pour ces deux structures spécialisées dans la gestion des finances publiques, cet audit doit se faire par la Cour des comptes.

Il est question notamment d’identifier l’entreprise titulaire du marché afin d’établir deux choses:

Primo, ses liens capitalistes ou autres avec les membres du bureau du sénat ;
Secundo, ses capacités professionnelle, technique et financière à exécuter ledit marché.

« L’absence du budget pour le marché dans la loi des finances et le souci de moderniser les locaux du sénat ne sont pas un motif valable pour privilégier l’attribution de gré à gré » prévu à l’article 42 de la loi numéro 10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics, » font remarquer ODEP et GREM tout en précisant que cette démarche constitue un obstacle rendant irrégulière la passation dudit marché en vertu de l’article 6 point 3 et 4 de la même loi.

« Ces travaux ne sont justifiés par aucune urgence impérieuse de la force majeure nécessitant une intervention immédiate, » notent-elles tout en déplorant le fait que « le préfinancement tant vanté de ces travaux » ait été fait par « une entreprise dont la dénomination n’est pas connue à ces jours« .

Il sied de rappeler que ces travaux de réfection ont soulevé une vive polémique à la suite de la question orale adressée par la sénatrice Goya Kitenge Bijoux au président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba.

À noter que le coût des travaux est de 4 millions USD.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC :Des morts à la présidence, le porte-parole du président dit qu’il y n’a « aucune preuve de mort par empoisonnement »

Depuis quelques jours la présidence enregistre des morts qui suscitent des réactions selon lesquelles ces personnes mourraient d’empoisonnement d’empoisonnement.

Coronavirus: l’OMS et ses partenaires appuient de nouveau la RDC en équipements pour renforcer la riposte

Dans un communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD, l'OMS, Organisation mondiale de la santé grâce à un appui généreux d’ECHO et de...

Bas-Uelé/SOS: Une présumée coalition « Mbororo-LRA » fait loi à Bondo, des pillages et Kidnapping aux environs de Bili

Depuis un temps les rebelles de la LRA, Armée de la Résistance du Seigneur, ont refait surface dans certaines localités du territoire...

L’UNC dénonce les critiques tendancieuses dirigées contre Kamerhe et ses avocats à la suite de la mort inopinée du Juge Raphael YANYI

L'Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe dénonce les critiques "tendancieuses" dirigées contre son président national et ses avocats à...

Le Gouverneur du Sud ubangi reçoit un lot des kits de prévention contre la covid-19

Le Gouverneur Jean-Claude Mabenze du Sud ubangi a réceptionné des kits de prévention et contrôle de la Pandémie de la Covid 19...