mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min

l'info en continu

Les travaux de réfection du Sénat: l’ODEP et GREM souhaitent un audit complet pour que les responsables répondent de leurs actes

- Publicité-

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) et le Groupe de Réflexion et d’Échanges sur les Marchés publics en RDC (GREM asbl) réclament un audit complet sur les travaux de réfection du sénat.

Pour ces deux organisations, l’exécution de ces travaux n’a pas respecté la procédure de passation des marchés publics.

- Publicité-

C’est le contenu du communiqué de ces deux organisations parvenu à Politico.cd ce mardi 05 mai 2020.

Pour ces deux structures spécialisées dans la gestion des finances publiques, cet audit doit se faire par la Cour des comptes.

Il est question notamment d’identifier l’entreprise titulaire du marché afin d’établir deux choses:

Primo, ses liens capitalistes ou autres avec les membres du bureau du sénat ;
Secundo, ses capacités professionnelle, technique et financière à exécuter ledit marché.

« L’absence du budget pour le marché dans la loi des finances et le souci de moderniser les locaux du sénat ne sont pas un motif valable pour privilégier l’attribution de gré à gré » prévu à l’article 42 de la loi numéro 10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics, » font remarquer ODEP et GREM tout en précisant que cette démarche constitue un obstacle rendant irrégulière la passation dudit marché en vertu de l’article 6 point 3 et 4 de la même loi.

« Ces travaux ne sont justifiés par aucune urgence impérieuse de la force majeure nécessitant une intervention immédiate, » notent-elles tout en déplorant le fait que « le préfinancement tant vanté de ces travaux » ait été fait par « une entreprise dont la dénomination n’est pas connue à ces jours« .

Il sied de rappeler que ces travaux de réfection ont soulevé une vive polémique à la suite de la question orale adressée par la sénatrice Goya Kitenge Bijoux au président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba.

À noter que le coût des travaux est de 4 millions USD.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...