mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

RDC: David Blattner transféré à Makala

Le Directeur général de l'entreprise de construction et BTP SAFRICAS, David Blattner, interpellé le mercredi soir au parquet général de la cour d’appel de la Gombe, a été transféré à "Makala", la principale prison de Kinshasa, annoncent à POLITICO.CD plusieurs sources pénitentiaires et judiciaires.

- Publicité-

Le Directeur général de l’entreprise de construction et BTP SAFRICAS, David Blattner, interpellé le mercredi soir au parquet général de la cour d’appel de la Gombe, a été transféré à « Makala », la principale prison de Kinshasa, annoncent à POLITICO.CD plusieurs sources pénitentiaires et judiciaires.

Célestin Tunda, Vice-premier Ministre, Ministre de la Justice et garde des Sceaux a annonce, au cours du 22e réunion du conseil des ministres tenue ce jeudi 20 février à la cité de l’UA à Kinshasa, que David Blattner est toujours en détention pour des raisons d’enquête.

Cette interpellation est intervenue à la suite de l’injonction injonction aux Procureurs Généraux près les Parquets de Kinshasa-Gombe et Kinshasa-Matete d’ouvrir une information judiciaire sur l’utilisation des fonds publics reçus pour la construction des fonds des saut de mouton. Avec lui, les DG de l’OVD et de l’Office des routes ont aussi été entendus et libérés.

Jeudi soir, POLITICO.CD a pu joindre M. Blattner via son téléphone mobile à Kinshasa. Il a cependant refusé tout commentaire. “Ah désolé, je ne parle pas à la presse. Merci“, a-t-il dit avant de raccroché. Deux sources judiciaires et une source pénitentiaires ont annoncé à POLITICO.CD son transfèrement à la prison centrale de Makala la nuit dernière.

Pour Célestin Tunda Ya Kasende, « Il y a lieu de relever que toutes les pièces nécessaires à la manifestation de la vérité ne sont pas encore réunies. » Il est donc envisagé d’entendre les concernés sur PV, dans le strict respect des droits de la défense, et éventuellement recourir à la contrainte physique s’il y a lieu.

Notons que l’entreprise SAFRICAS a gagné plusieurs marchés des travaux de construction de viaducs appelés « sauts de mouton » dont ceux de Pont Cabu et du Debonhomme dans la commune de Matete. Cependant, ces travaux connaissent un grand retard dans la livraison et sont objet des vives accusations de détournement.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...