Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

La mise en place d’une structure nationale de coordination de la lutte contre la corruption en RDC réclamée par les acteurs du secteur

Cette recommandation a été faite au cours d’une séance d’information et d’échanges sur l’implémentation de la vision du Chef de l’Etat congolais en matière de lutte contre la corruption organisée à l’immeuble du gouvernement par l’Observatoire de Surveillance de la Corruption et de l’Ethique Professionnelle (OSCEP), avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), rapporte l’ACP.

C’est le conseiller principal du Chef de l’Etat chargé de la Coordination pour le changement de mentalité (CCM), Jacques Kangudia Mutambayi qui a officiellement ouverte cette séance d’information et d’échanges a été officiellement.

Il a également participé à ces discussions au nom du président de la République Félix Tshisekedi.

Les participants ont chargé l’OSCEP de répertorier toutes les structures étatiques impliquées dans la lutte contre la corruption en RDC, selon les thématiques suivantes : la prévention de la corruption ; la détection et l’investigation sur la corruption ; la répression de la corruption.
L’OSCEP devra aussi mettre en place une commission chargée d’élaborer le projet des termes de référence de la structure de coordination nationale de la lutte contre la corruption qui seront discutés et adoptés lors de la prochaine séance de d’information et d’échanges, avant d’être transmis au Président de la République.
Le chef du projet de lutte contre la corruption au bureau du PNUD en RDC, Joseph Mango a, à cette occasion, indiqué que cette agence de l’ONU a mené récemment une étude sur la lutte contre la corruption dans ce pays.
Un de principaux constats faits au cours de cette étude est qu’il existe en RDC plusieurs structures de lutte contre la corruption, mais qui travaillent en ordre dispersé, sans aucune coordination. Il arrive même que ces structures de lutte anti-corruption se combattent entre elles, rendant ainsi leurs actions inefficaces.
L’étude a été conduite par l’expert camerounais Akere T. Muna. Les débats au cours de cette séance ont été conduits par le Directeur général de l’OSCEP, le Pr Saint Augustin Mwendambali qui a, à cette occasion, exprimé sa gratitude au conseiller principal du Chef de l’Etat chargé de la Coordination pour le Changement de mentalité (CCM) pour sa participation active à cette réunion et au PNUD pour son appui.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...