Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

La coopération judiciaire entre la RDC et la MONUSCO au centre de l’échange entre Leila Zerrougui et Célestin Tunda

Le renforcement de la coopération judiciaire entre la mission de Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO) et la République Démocratique du Congo, a été au centre de l’audience accordée ce lundi 20 janvier par le Vice-Premier ministre, ministre de la Justice et garde des sceaux, Célestin Tunda ya Kasende à la représente spéciale du secrétaire général de Nations Unies en RDC, Leila Zerrougui.

Au sortir de cette audience, Leila Zerrougui a indiqué que leurs échanges étaient axés sur le travail qu’ils doivent faire ensemble par rapport au nouveau mandat de la MONUSCO ainsi que sur les opportunités de collaboration et de coopération en vue du renforcement de la justice congolaise.

Accompagnée d’une délégation de trois personnes, Madame Leila Zerrougui a également parlé de la lutte contre l’impunité, la manière qu’il faudra travailler pour stabiliser la population, l’administration pénitentiaire et l’amélioration des conditions de vie dans les prisons ainsi que du désengorgement des maisons carcérales.

«Vous savez que moi je suis magistrat de formation, j’ étais juge et dans une autre vie, j’ ai travaillé sur la réforme de la justice, donc c’est un sujet qui est proche de mon cœur , c’est aussi un sujet qui est au cœur de la nouvelle résolution qui couvre le mandat de la MONUSCO», a-t-elle renseigné à l’ACP.

Elle a aussi souligné que le renforcement de la fonction régalienne de l’Etat, l’appui à la police, à la justice et à l’ administration pénitentiaire sont au cœur des orientations qui ont été données par le Conseil de sécurité, en plus des autres fonctions qui existent déjà, notamment, la protection des civils.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...