Il est 16h00 à Kinshasa, les militants de l’UNC, parti cher à Vital Kamerhe, ont décidé de manifester devant le siège de leur inter-fédéral situé sur l’avenue de l’Enseignement dans la commune de Kasa Vubu pour dénoncer le dernier arrêté de l’Hôtel de ville nommant et permutant des bourgmestres publié hier mardi dans la soirée.

Ces militants accusent le Gouverneur Gentiny Ngobila de ne pas avoir pris compte de l’UNC pourtant membre de la coalition FCC-CACH dans ces nominations.

Ils ont ainsi brûlé des pneus et barricadés l’avenue de l’Enseignement occasionnant un embouteillage monstre sur cet arrêté dans sa jonction avec l’avenue de l’Ethiopie.

Nous sommes ici pour dénoncer Gentiny Ngobila de ne pas respecter la coalition FCC-CACH.
Comment se fait il qu’il a nommé 3 bourgmestres de l’UDPS sans pour autant nommés un seul de l’UNC. C’est quelle manière de faire les choses
,” s’insurge un des manifestants.

“Nous demandons à Gentiny Ngobila de revoir son arrêté et de nommer les membres de l’UNC. Ne sommes nous pas membres d’une même coalition?” affirme un autre manifestant visiblement en colère.

La police a dépêché quelques éléments sur place pour assurer l’ordre et empecher tout débordement.

Thierry Mfundu