Le député Vital Nsunzu doublement élu à Lubumbashi aux législatives nationales et provinciales de décembre 2019, perd son siège à l’Assemblée Nationale. Ainsi, en a décidé la cour constitutionnelle dans ses arrêts rendus dans la soirée du 10 juin sur les contentieux électoraux.

Vital Nsunzu qui a opté pour l’Assemblée provinciale laissant son siège de la chambre basse du parlement à son premier suppléant, se voit invalidé au profit de Shisso Kongolo.

Face à son invalidation, le député Nsunzu se montre surpris. “Au procès à la cour constitutionnelle, la plainte de M. Shisso Kongolo a été non fondée et irrecevable ” soutient-il. Et d’ajouter ” Imaginez-vous la même cour vient de rendre son rapport en m’invalidant au profit d’une autre personne .”

C’est inacceptable et intolérable ” déclare-t-il. Vital Nsunzu croit savoir et souligne ” Lubumbashi, ils ont effacé mon nom sur la liste des députés nationaux, comme c’était le cas en 2011, mais ils n’ont pas effacé mon nom dans vos cœurs. ” Et de conclure ” c’est une partie remise “.

À Lubumbashi, la nouvelle de l’invalidation du député national Vital Nsunzu suscite de la déception parmi ses électeurs. Sur la toile, certains ont lancé une campagne #JeSuisVitalNzunzu réclamant que ce dernier soit rétabli dans ses droits. À noter que les arrêts de la cour constitutionnelle sont irrévocables et imposables à tous.

POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *