PUBLICITÉ

Alphonse Ngoyi Kasanji: « Les forces de l’ordre sont déployées pour sécuriser M. Tshilombo »

La tension monte à Mbuji-Mayi depuis ce matin. Au moins une personne est morte, selon l’UDPS et une source officielle. Il s’agit d’un «combattant tué par les forces de sécurité» près du rond-point Bakwa Dianga dont le corps aurait été emporté par la police.

De son côté, le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji a appelé au calme et à s’abstenir de toute provocation. « Je demande aux militants de l’UDPS d’aller accueillir dans le calme et la tolérance Félix Tshisekedi », a-t-il dit dans un twwet. « Les forces de l’ordre sont déployées pour sécuriser M.  Tshilombo avant, pendant et après son séjour et empêcher les troubles éventuels. La campagne doit se dérouler en paix chez nous« , a-t-il ajouté.

- Publicité-

 

Des barrières sont érigées dans la capitale du diamant, et les attroupements sont systématiquement interdites, comme à l’époque des marches de protestations alors que la RDC est en pleine campagne électorale.

 

« Nous nous sommes réveillés ce matin à Mbuji-Mayi encerclés par des barrières. La police et les FARDC armés jusqu’aux dents interdisent la circulation à la population« , témoigne un militant de l’UDPS.

 

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU