RDC: « La nomination de Jonh Numbi est une menace pour les défenseurs des droits de l’homme », selon la VSV

Le lieutenant-général Célestin Mbala remplace à l’état-major général des Forces armées de la RDC (Fardc) le général Didier Etumba, admis en retraite et nommé conseiller militaire du chef de l’État, d’après des ordonnances d’avancement en grade signées samedi et lues dimanche à la télévision publique.

« La nomination de John Numbi est une menace des défenseurs des droits de l’homme en RDC », dénonce Rostin Manketa, Directeur exécutif de la VSV.

Le président Kabila a aussi nommé le général John Numbi, ancien chef de la Police nationale congolaise (PNC), au poste d’inspecteur général des FARDC. John Numbi est considéré par des défenseurs des droits de l’homme comme le suspect numéro un dans l’assassinat en 2010 d’un militant, Floribert Chebeya, après un rendez-vous au siège de la police. Suspendu de ses fonctions peu après l’assassinat, le général Numbi a nié avoir fixé ce rendez-vous et a été élevé à un titre honorifique par le président Kabila en 2017.

Sous sanctions américaines pour le rôle qu’il a joué dans l’handicap du processus démocratique par la répression des opposants au régime de Kinshasa, cette nomination a énervé les organisations des droits de l’homme qui voient en cette élévation, une manière de promouvoir l’impunité des intouchables.

Kerima

_

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

RDC: Félix Tshisekedi, le disjoncteur de Kabila

A trois mois de la Présidentielle annoncée au Congo, le leader du principal parti de l’opposition, candidat à cette présidentielle à venir, part aussi mal que ce processus décrié.