l'info en continu

Assemblée nationale: la loi électorale controversée passe finalement

- Publicité-

Le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité Emmanuel Shadari Ramazani a répondu aux différentes préoccupations soulevées par les élus congolais  après sa présentation de l’économie générale de cette loi dite électorale lors de la plénière de lundi dernier.

Dans son intervention, M. Shadary éclairé la lanterne de ses anciens collègues autour du seuil de représentativité. Pour lui, ce seuil de représentativité vise à moraliser la vie politique, en poussant les partis politiques à former des blocs idéologiques, à réduire le foisonnement des partis politiques sans assises et des candidatures fantaisistes.

- Publicité-

Ainsi, a-t-il insisté sur les innovations apportées à cette loi révisée. « Le présent projet de loi permet d’éviter la transhumance », a déclaré M. Emmanuel Shadari.

Après cette intervention magistrale du ministre, l’assemblée plénière a adopté ce texte de loi à l’issue du vote à main levée. Par conséquent, le projet de loi sera transmis à la commission PAJ (politique, administrative et juridique) de l’Assemblée nationale pour un examen approfondi.

Et compte tenu du caractère contraignant du calendrier de la session en cours, a indiqué le speaker de la Chambre basse du Parlement, Aubin Minaku Ndjalandjoko, cette commission dispose donc de 48 heures afin de finaliser son travail et ramener le texte bien fignolé à la délibération de l’Assemblée plénière. Etant donné que c’est une nouvelle matière transmise au Parlement en procédure d’urgence.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :