Le nouveau gouverneur de la province du Kwilu, au sud-ouest de la République démocratique du Congo, a du pain sur la planche.  Michel Bala-Bala Kasongo affirme avoir trouvé, dans les caisses de l’Etat, pas plus de 963.000 francs congolais (environ 600 USD).

Pour lui, la situation économique de sa province est « très critique » et « déplorable ».  Pour redresser la barre, explique-t-il durant un point de presse organisé dimanche 12 novembre, cité par Radio Okapi, il a annoncé la restructuration de la Direction générale des recettes du Kwilu (DGREK) avec la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante pour améliorer les recettes mensuelles de la province.

M. Bala-Bala a également promis d’exploiter les atouts de la province en vue de concrétiser son programme pour le développement de tous les territoires du Kwilu. Il a déploré le fait qu’il n’existe quasiment pas d’entreprises, ni d’usines dans le Kwilu.

La Cour d’appel du Bandundu, capitale de la province du Kwilu, a confirmé l’élection contestée de  Michel Bala-bala comme gouverneur du Kwilu en septembre, rejetant un recours de la Majorité Présidentielle. Le 26 août dernier, Floribert Loboto, le candidat du pouvoir, issu du Palu, a été battu par M. Bala-bala, candidat indépendant et dissident du Palu. Le parti d’Antoine Gizenga avait alors accusé le camp du président Kabila de l’avoir “floué”.