Vive protestation contre Alphonse Ngoyi Kasanji

2
959

Dans un communiqué dont la rédaction de Politico.cd s’est procurée une copie, cette Organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse condamne ce qu’elle qualifie de mesure illégale qui porte atteinte à la liberté de presse pourtant garantie par la loi RD-congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits humains. Elle exige la levée immédiate et sans conditions de cette interdiction de diffusion des émissions à caractère politique dans le Kasaï Oriental.

OLPA n’a pas hésité un seul instant de rappeler au Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication « CSAC » qu’il est la seule structure publique de régulation des médias habilitée à prendre des directives pour encadrer le travail des médias.

Il est important de rappeler qu’Alphonse Ngoyi Kasanji, gouverneur du Kasaï Oriental, a décidé d’interdire, le 14 décembre 2016 à l’issue d’une réunion de Conseil provincial de sécurité, la diffusion des émissions à caractère
politique sur les ondes des radios et des télévisions émettant sur toute l’étendue de cette province.

Lors d’une conférence de presse organisée pour la circonstance, justifiant sa décision, le gouverneur a précisé que cette mesure est prise à cause du manque de professionnalisme de certains animateurs des débats politiques et vise à prévenir tout appel aux troubles à l’ordre public pendant la période qui précède la fin du second mandat du président Joseph Kabila.

2 Commentaires

  1. Enfoui. Tu fais la honte des kasaiens et des Balubas….
    Le rouleau compresseur ne va pas t’epargner et tu va mourir comme un chat…

Comments are closed.