Mbayo: “Badibanga sera investi!” “Jusqu’au 19 décembre”, rétorque Kabuya!

Pour lui, l’UDPS (le groupe parlementaire constitué des bannis du parti d’Etienne Tshisekedi, NDLR)  est la colonne vertébrale du Rassemblement et Samy Badibanga en est le président à l’Assemblée nationale. Intervenant sur les ondes de la radio Top Congo, Me Mbayo estime que si l’UDPS récuse ses députés, elle ne peut pas non plus prétendre obtenir la primature au cas contraire, cette question a déjà été réglée.

A en croire ses propos, les pourparlers directs au centre interdiocesain se tiennent en vertue de l’article 24 de l’accord politique du 18 octobre signé à la cité de l’UA. Pour le MIR Stanley Mbayo, cet accord sert de document de travail aux échanges de l’interdiocesain. Nommé sur base de cet accord, rien n’indique que Samy Badibanga sera remplacé par quelqu’un d’autres, pense-t-il. Selon cet élu du peuple, les discussions à l’interdiocesain tournent principalement autour du processus électoral.

La réplique n’a pas tardé. Sur la même radio, Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS, déclare que son parti n’est pas concerné par ces affirmations. “Ces gens-là ne font pas partie du parti compte tenue de tout ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas aujourd’hui, à 48 heures de la fin du mandat de toutes les institutions, qu’il vienne nous raconter ces histoires. Ce monsieur-là (NDLR: Stanley Mbayo) ne défend pas la république. l’UDPS n’est pas concernée par ce qu’il dit“, cogne-t-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Martin Fayulu: “on m’a proposé la place de Tshibala”

Le candidat de la coalition LAMUKA à la prochaine Présidentielle révèle avoir reçu une offre du pouvoir congolais d’être nommé Premier ministre à la place de Bruno Tshibala.