dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,752
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
266
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
10,212
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min

Lancement « Bye bye Kabila »: le point sur la situation

- Publicité-

Selon Godefroid Mwanabwato Kahombo, membre de la Lucha, la population a été sensibilisée sur l’article 64 de la Constitution, l’appelant à faire échec « à tout individu ou groupe d’individus exerçant le pouvoir en violation de la constitution du pays« . Le lancement de la campagne s’est déroulé au pont Gabi, non loin du rond-point Victoire, dans le centre de Kinshasa, renseignent des sources de la Lucha.

« Nous condamnons l’enlèvement du caméraman de TV5 et déplorons le recours disproportionné à la force par les autorités congolaises » a dit ce militant à Politico.cd.

img-20161126-wa0002

Les jeunes activistes promettent la poursuite des actions « jusqu’au départ du président Joseph Kabila« , dont le second et dernier mandat constitutionnel prendra fin dans 22 jours soit le 19 décembre prochain, mais autorisé par une décision de la cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo à rester au pouvoir jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

Suite à la difficulté de l’organisation des élections présidentielles, la Majorité au pouvoir et une frange minoritaire de l’opposition ont trouvé un accord pour le report des élections en 2018. L’accord prévoit le maintien de Joseph Kabila au pouvoir et la gestion du pays par un gouvernement de transition avec les membres de l’opposition pro dialogue et la majorité présidentielle.

Cet accord et la décision de la cour constitutionnelle sont jugés sans nul effet par le Rassemblement, la plus importante plateforme de l’opposition, dirigée par Étienne Tshisekedi, qui appelle à un dialogue plus inclusif qui pourra définir le mode de gestion du pays après la fin du mandat de l’actuel président Joseph Kabila.

Godefroid Mwanabwato Kahombo revient sur le lancement de la campagne « Bye Bye Kabila » au téléphone de Politico.cd avec Fiston Mahamba.

 

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...