JB Ewanga: “Tshisekedi m’a dit que désormais, je fais partie du Rassemblement”

Exclu de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC),  le député Jean-Bertrand Ewanga a rencontré tard dans la nuit d’hier le président du Conseil des sages du Rassemblement, Étienne Tshisekedi.

Les deux hommes se connaissent bien. JB Ewanga fut tour à tour: conseiller politique d’Etienne Tshisekedi, membre de l’UDPS et Secrétaire national Adjoint dans les années 1990.

De leur rencontre, M. Ewanga parle de souvenirs, mais aussi de prises de position au sein du Rassemblement.

Il m’a d’abord félicité pour mon courage politique (…) il n’a pas été surpris parce que  je suis un enfant de la maison (…) il m’a dit que désormais, je fais partie du Rassemblement“, a déclaré JB Ewanga.

Par ailleurs, l’ancien Secrétaire Général de l’UNC annonce la possibilité de créer son parti politique.

Nous devons militer pour que les choses changent dans ce pays (…) les conditions de l’alternance, la fin du mandat de M. (Président) Kabila.“, a-t-il dit.

Ecoutez JB Ewanga.

 

8 commentaires
  1. curieux! c’est seulement après cette rencontre avec Tatu que Ewanga fait partie du rassemblement? pourtant il était à Genval ou il a été décidé la création de celui-ci.
    deuxième question: pourquoi créer son parti politique à lui au lieu de rester personnalité membre du rassemblement? preuve qu’il a eu de problèmes avec son ancien mentor vital sur le leadership au dialogue. Il veut aussi être chef, prézo de son ligablo pour mieux négocier l’accès à la mangeoire. c’est cela la grande question de nos politiciens.
    pourquoi avait-il quitté l’UDPS? toujours pour son courage politique?

    1. Vous êtes victime de la malnutrition mentale. Comment Ewanga est-il sorti de l’UNC ? Vous dites un conflit de leadership alors que lui insiste que c’est la direction du parti qui a provoqué le divorce.

      1. j’ai bien dit “leadership au sein du dialogue” Ewanga pensait, qu’il allait être leader pour le compte de l’UNC au dialogue, à l’issue duquel il aura un poste plus juteux.Niet, a dit Kamerhe, “je suis le chef et je prendrais ce poste. c’est tout le problème.
        De toutes les façons, moi, je réfléchis sur base des faits avérés. Gab, lui réfléchit sur base du fanatisme. en aucun jour je serais atteint de la malnutrition mentale et en aucun jour je réagirais par des propos indécents

    2. le rassemblement est une plate forme de l opposition, tu peux avoir ton parti politique mais tout en etant membre du rassemblement

  2. Nous vous encourageons tous et nous sommes derriere vous, les vrais opposants.Kamerhe a rejoint son frere et plus tard, ils vont regagner leur pays d’ origine. Plus jamais ce pays ne sera plus dirige par les apatrides.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.