Réagissant à propos des vidéos sextapes circulant en son nom, le Sénateur José Makila porte plainte contre deux personnes identifiées comme auteur des faits d’imputations dommageables.

La plainte a été déposé ce vendredi 23 août août au parquet près la cour de cassation en son nom par le collège d’avocats de José Makila ayant à sa tête Georges Kapiamba.

Selon Georges Kapiamba, la plainte enregistrée sous 10/CAB/KA/GK/2019 qualifie ces images placées sur la place publique des faits graves qui ont porté atteinte à l’honneur et la dignité de son client ancien Vice premier ministre et ministre de transport.

Georges Kapiamba et les autres avocats entendent mener des poursuites pénales contre les auteurs pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

«Mon client a prié au parquet de bien vouloir adjoindre les fournisseurs de l’Internet, pour ceux qui l’ont placé dans leurs sites, et des réseaux sociaux (Twitter, WhatsApp, Facebook) à retirer sans condition lesdites images de leurs canaux de communication. Nous avons aussi annexé CD-ROM », a déclaré Georges Kapiamba devant la presse.

Pour rappel, des images ayant circulé si peu sur les réseaux sociaux ont montré un homme en galante compagnie avec une dame dans une chambre d’hôtel que certains internautes ont déclaré être José Makila.
Ce qui a indigné l’intéressé qui a publiquement rejeté ses allégations.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. CHES AMIS, DANS LES PAYS CIVILISÉS COMME LE CANADA, USA, JAPON, AFRIQUE DU SUD, BOTSWANA, BELGIQUE, NORVEGE, SUEDE, ETC.. UN HOMME POLITIQUE N’A PAS DE VIE PRIVÉE. IL FAUT TOUJOURS FAIRE ATTENTION À L’ÉTHIQUE. LA RDC SE MEURT PAR LE CANCER DE LA CORRUPTION ET LE VIRUS DE L,ABSENCE DE L,ÉTHIQUE.

Comments are closed.