25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Un autre sit-in des “députés injustement invalidés” annoncé pour ce 9 juillet devant la Cour constitutionnelle

- Publicité-

La correction d’erreurs matérielles effectuée par la chambre spéciale de la Cour constitutionnelle n’a pas éteint la flamme des contestations nées depuis la publication des résultats des législatives nationales et des sénatoriales pour la troisième législature.

Un groupe des députés qui se disent injustement invalidés va descendre ce mardi 9 juillet 2019 à la Cour constitutionnelle et à l’Assemblée nationale pour contester leurs invalidations et déposer un mémo au président de la Cour constitutionnelle et à la présidente de l’Assemblée nationale.

Nous venons de constituer un groupe des députés injustement invalidés. Demain, nous allons faire un sit in devant la Cour constitutionnelle. Nous allons lire et remettre un mémo au président de la Cour et à la présidente de l’Assemblée nationale“, a déclaré Louis D’or Balekelayi, déclaré élu dans la circonscription de Mont-Amba à Kinshasa, puis invalidé.

D’autres députés, de l’opposition ont fait leur sit in devant la Cour constitutionnelle. Ils y ont veillé. Le président a institué la chambre spéciale pour examiner des erreurs matérielles qui ont permis de repêcher certains d’entre eux. À ce stade, la Cour dit avoir rendu des arrêts définitifs dans les contentieux électoraux des élections du 30 décembre 2018.

Lire aussi  Article 70 - Kamitatu : « D’après la précision apportée par la Cour, le délai constitutionnel reste inviolable »
- Publicité -

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.
Lire aussi  Article 70 - Kamitatu : « D’après la précision apportée par la Cour, le délai constitutionnel reste inviolable »

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join