Kalehe: faux chiffres, pirogue vétuste, le gouvernement ordonne l’ouverture d’une enquête judiciaire

Après l’assistance du président de la République, Félix Tshisekedi d’une valeur de 57 milles dollars aux familles des victimes du naufrage survenu sur le lac Kivu le lundi dernier, le gouvernement congolais à travers un message de condoléances, annonce qu’il va aussi apporter à ces familles une assistance appropriée pour soulager les familles victimes de cette tragédie.

Le gouvernement de Bruno Tshibala qui s’est dit très touché par la disparition de plus d’une centaine des congolais a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire pour déterminer les causes et les circonstances du naufrage.

Pendant ce temps, le bilan avancé par ministère provincial de transports et voies de communication annonçant soixante (60) personnes à bord selon les manifestes a été contredit par plusieurs sources.

Selon l’administrateur du territoire de Kalehe, le vrai bilan et la raison du naufrage ont été dévoilés par les rescapés et la société civile qui a réuni toutes les informations sur les passagers qui étaient à bord de l’embarcation après le drame.

Ce bilan sur terrain parle de plus d’une centaine de passagers et estime que la surcharge est la principale cause de l’accident.

Merveilles KIRO|POLITICO.CD

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.