L’Abbé Donatien N’shole redoute “un agenda caché” derrière le report des élections à Beni et Butembo

Le porte-parole et secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, l’Abbé Donantien N’shole a enchaîné avec des questions pour tenter de comprendre le nième report des élections en RDC par la CENI, quoi que concernant seulement les circonscriptions de Beni et Butembo au Nord-Kivu et Yumbi dans la province de Maï Ndombe.

Pourquoi est-ce qu’on a pas interdit la campagne où les gens étaient plus exposés, et on attend après la campagne. Pourquoi est-ce qu’on a pas interdit aux gens d’aller aux églises, où les catholiques, par exemple le prêtres touchent les gens en donnant la communion ou en bénissant. Pourquoi seulement maintenant? Autant de questions qui doivent être posées“, a-t-il enchaîné.

Selon lui, rien, aucune raison sécuritaire ou sanitaire ne justifient ce report des élections. Mais de toute évidence “quelque part, il y a comme un agenda caché”, a soutenu le porte-parole de la CENCO.

Mercredi 26 décembre 2018, soit 4 jours avant la tenue des élections présidentielle législatives nationales et provinciales, la CENI a annoncé à l’opinion, le report in-extremis des élections dans le ville de Beni, Butembo au Nord-Kivu et la cité de Yumbi en province de Mayi Ndombe.

Cette décision fait réagir diversement l’opinion congolaise. La coalition de l’opposition Lamuka qui soutient la candidature de Martin Fayulu se prononce ce jeudi 27 décembre sur la question. Plusieurs cadres de cette plateforme, notamment Moïse Katumbi ou encore le candidat président Martin Fayulu lui-même se sont déjà opposés publiquement à cette décision à titre individuel. L’autre coalition de l’opposition, le Camp de changement de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ne s’est pas encore prononcée là-dessus.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

A Kindu, Olive Lembe appelle à ne pas voter pour “ceux qui ont épousé des étrangères”

La campagne électorale devient rude en République démocratique du Congo. Du côté du pouvoir, la Première dame Olive Lembe Kabila est entrée en scène cette semaine. 

Jean-Pierre Kambila: “la RDC est un pays majoritairement chrétien, un homo ne peut diriger notre pays”

Officiellement clôturée, la campagne électorale en République démocratique du Congo continue sur les réseaux sociaux en attendant les élections du 30 décembre prochain. Ce dimanche, elle vire à une séance de propos homophobes.

Un problème de logement pour le président Félix Tshisekedi

Le nouveau président de la République démocratique du Congo a passé la nuit dans un hôtel à Kinshasa, dans l’attente de l’aménagement d’une résidentielle officielle.