Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Pour Kabund,  Tshisekedi avait choisi Mubake comme candidat à la Primature et non Félix Tshisekedi

C’est une véritable révélation que lance le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund, affirmant que le leader du Rassemblement, Félix Tshisekedi, longtemps présenté comme le candidat de son père pour diriger le gouvernement de transition, n’était finalement pas le choix d’Etienne Tshisekedi.

Le leader de l’UDPS lève un voile sur la polémique autour de la désignation de Félix Tshisekedi, par son père, comme candidat du Rassemblement à la Primature, dans le cadre de l’accord de la Saint-Sylvestre.

En effet, dans une intervention vidéo diffusée notamment sur les réseaux sociaux, Jean-Marc Kabund affirme sans détour qu’Etienne Tshisekedi, leader historique de l’opposition congolaise et président du Rassemblement à l’époque, ne voulait pas voir son fils être le candidat Premier ministre de cette coalition.

« Au départ, il [Etienne Tshisekedi] avait proposé le nom de Valentin Mubake comme Premier ministre. Il n’a pas proposé [le nom de Félix Tshisekedi] », explique-t-il dans cette intervention en Lingala.

A en croire M. Kabund, ce sont les différentes composantes du Rassemblement, notamment le G7 et le AR, qui seraient allées jusqu’à menacer de quitter la coalition au cas où Mubake était désigné Premier ministre. « Les gens doivent savoir que le nom de Félix [Tshisekedi — comme candidat Premier ministre], n’a pas été décidé par Etienne Tshisekedi, c’est les huit plateformes qui se sont concertées pour le choisir« , ajoute-t-il

« Le président Tshisekedi a eu beaucoup de peine pour accepter le nom de Félix », assène-t-il.

Valentin Mubaka, ancien Secrétaire général adjoint de l’UDPS, a été exclu du parti pour avoir contesté la désignation de Félix Tshisekedi à ce poste, finalement confié à un autre cadre de l’UDPS,  Bruno Tshibala.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...