Le géant Suisse Novartis annonce son intérêt pour un projet de couverture sanitaire à faible coût aux populations de la RDC

Cette annonce a été faite à POLITICO.CD par Parfait Touré, responsable Novartis Access pour l’Afrique centrale et de l’ouest  à la suite de la signature le 26 septembre dernier d’un accord pour mettre en œuvre le programme Novartis Access au Nigeria. « A travers le programme Novartis Access a effectivement signé une convention avec l’une des plus grandes ONG du Nigeria, afin de favoriser l’accès au médicaments pour la prise en charge des Maladies non transmissibles que sont le Diabète, l’Hypertension, le cancer du sein et les affections respiratoires chroniques dans la population défavorisé et vivant en zone rural au Nigeria » a déclaré Parfait Touré, annonçant une intention d’étendre ce programme sur les autres pays dont la RDC figure parmi les prochaines cibles.

« Notre engament est de contribuer à lutter contre les affections suscité dans les pays à revenus faibles ou modérés à travers le monde. La RDC en fait partie et nous serions très heureux de lancer ce programme avec le gouvernement de la RDC ou avec des partenaires locaux, dont la vocation est d’aider les populations ».   

Quant à l’approche utilisée par Novartis pour atteindre les populations, la société passe tant par les gouvernements que les ONG pour atteindre les populations à faibles revenus, principaux bénéficiaires ciblés par ce programme sanitaire.

« Les médicaments sont proposés aux gouvernements, aux ONG et à d’autres prestataires de soins du secteur public qui eux, à leur tour, se chargent de les distribuer à travers leurs réseaux habituels. Novartis Access ne distribue pas directement les médicaments aux populations. Nous passons par les acteurs locaux » indique le responsable de Novartis Access, soulignant que l’organisation accompagne les partenaires locaux dans la mise en place d’un programme social qui consiste en un renforcement des capacités des acteurs de santé et une éducation des populations.

« Le programme Novartis Access n’est pas uniquement, un programme d’accès au médicament mais c’est un programme plus global qui adresse les différentes composantes pour un lutte efficace contre les maladies non transmissibles, à savoir, le médicament à bas coût, la formation des acteurs de santé, l’éducation des populations,… »

Novartis, dont le siège social est situé à Bâle en Suisse et qui propose un portefeuille diversifié de produits susceptibles de satisfaire les besoins en médicaments innovants, génériques peu coûteux, vaccins préventifs, instruments de diagnostic ainsi que produits pharmaceutiques en automédication et pour la santé animale, ne mène pas de campagnes de distribution de médicaments gratuits pour la population.

« Il s’agit plutôt d’un portefeuille de 15 médicaments proposés aux gouvernements, aux ONG et à d’autres prestataires de soins du secteur public dans les pays à revenu faible et modéré au coût de 1 dollars US par traitement et par mois. La population que nous ciblons est celle qui n’a pas accès ou a difficilement accès  aux soins, c’est le cas des populations en milieu rural ou vivant dans les zones défavorisées de nos pays » éclairci Parfait Touré.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les maladies non transmissibles tuent chaque année 41 millions de personnes, ce qui représente 71% des décès dans le monde. La République démocratique du Congo n’est pas épargnée par ce fardeau c’est pour cela que nous souhaitons apporter ce programme dans le pays.

Le lancement de ce programme en RDC dépendra de la célérité avec lequel le ministère de la santé traitera  la demande de l’organisation Suisse Novartis, qui se dit disposer à discuter aussi bien avec le gouvernement qu’avec les partenaires pour la mise en place du programme Novartis Access en RDC dans les plus brefs délais.

« Nous avons en 2017 introduit le programme au ministère de la santé et à certaines importantes ONG de la RDC, cela est pour l’instant en cours d’étude à leur niveau. Nous espérons très bientôt, avoir de bonnes nouvelles à vous annoncer dans ce sens » a conclut Parfait Touré.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…