mercredi, mars 3, 2021
DRC
26,050
Personnes infectées
Updated on 3 March 2021 à 10:14 10 h 14 min
DRC
4,873
Personnes en soins
Updated on 3 March 2021 à 10:14 10 h 14 min
DRC
20,466
Personnes guéries
Updated on 3 March 2021 à 10:14 10 h 14 min
DRC
711
Personnes mortes
Updated on 3 March 2021 à 10:14 10 h 14 min

l'info en continu

Les groupes armés ayant signé l’acte d’engagement du DDR appelés à respecter dans leur intégralité toutes les clauses

- Publicité-

Le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), le lieutenant général-major Léon Richard Kasonga a annoncé, lundi à Bunia devant la presse, une série de mesures conjointes urgentes prises par les autorités militaires.

C’était à l’issue de l’évaluation de la situation sécuritaire qui prévaut dans la province de l’Ituri faite par le chef d’Etat-major général des FARDC, le général d’armée Célestin Mbala et le commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC), le général Dieudonné Amuli Bahigwa.

- Publicité-

Pour les groupes armés, a-t-il indiqué, l’interdiction formelle leur est faite de circuler en arme et de porter la tenue militaire et celle de la PNC. Ladite interdiction, a-t-il précisé, concerne également toute personne étrangère aux Forces armées et à la PNC non revêtue de la qualité de policier et de militaire, rapporte l’ACP.

Le général-major Léon Richard Kasonga a déclaré que toute sortie de site de regroupement est prohibée pour tous les éléments de groupes armés.

Toutefois, la PNC et les FARDC félicitent certains groupes armés pour avoir entendu la voie de la raison et signé l’acte d’engagement pour intégrer le DDR. Mais, a-t-il relevé, l’obligation leur est faite non seulement de respecter l’autorité de l’État, mais surtout d’observer dans leur intégralité toutes les closes de l’acte d’engagement que ces groupes armés ont librement signés.

En ce qui concerne les FARDC et la PNC, dans l’objectif de renforcer la discipline, a martelé le porte-parole des FARDC, toute divagation des militaires et des policiers avec arme en tenue en dehors des heures de service n’est pas autorisée sauf pour raison de service et moyennant un bulletin de service dûment signé par le commandant de l’unité du policier ou du militaire.

« En direction des opérateurs économiques installés en République démocratique du Congo, interdiction formelle d’utiliser les militaires et les policiers dans leurs installations», a-t-il dit, avant d’annoncer le « retrait immédiat de militaires et policiers commis au gardienage».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Bahati Lukwebo appelé à “corriger l’injustice” contre le PT de Steve Mbikayi

Le désormais président de la chambre haute du parlement congolais, Modeste Bahati Lukwebo, est appelé à "corriger l'injustice" dont fait l'objet le Parti Travailliste...

RDC: Félix Tshisekedi appelé à s’impliquer contre la gestion calamiteuse des biens de l’état

"Les biens de l'état soufrent du déficit de gestion orthodoxe", constate l'Association Éducative des Jeunes (A.E.J). A travers une déclaration faite depuis la ville...

RDC: “Il n’y a dans l’esprit du Chef de l’État aucune intention de franchir la limite des échéances constitutionnelles” (Porte-parole)

La dernière sortie médiatique de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), a suscité une réaction de la direction de la communication de la...

Nord-Kivu: “Le meurtre de Luca Attanasio coûtera 2 ans au Parc des Virunga pour regagner la confiance des touristes” (Ephreme Balole)

Les activités touristiques dans le parc national des Virunga reprendront progressivement, à partir 1er avril prochain. Cependant, cette relance des activités s’annonce dans un...

Impayé pour la première fois depuis 15 ans, le SYNECAT Sud-Kivu donne un ultimatum de 72h au Gouvernement

Le comité provincial du Syndicat National des Ecoles Catholiques (SYNECAT) au Sud-Kivu vient de donner un ultimatum de 72 heures au Gouvernement congolais pour...