Même s’il n’a pas été élu à la régulière…” Telle est la phrase qui fait polémique depuis plusieurs heures sur les réseau sociaux en RDC. A la base, tout part d’une publication d’une copie du journal congolais “L’avenir”, reprenant à son tour le journal belge LE SOIR. Cette publication, reprise étrangement par le compte Twitter officiel de l’Ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, relaie une fameuse phrase à l’encontre du président Félix Tshisekedi.

Même s’il [Félix Tshisekedi] n’a pas été élu à la régulière… On a vu clairement que les Congolais ont voté pour le changement et la fin du règne de Kabila”, écrit le journal Kinois, détenu par un proche de l’ancien Joseph Kabila.

Toutefois, une erreur s’est glissée. Dans la version originale, Mike Hammer n’a tenu ces propos, du moins pas comme ils ont été présentés. Le “Même s’il n’a pas été élu à la régulière…” est en fait une question du journaliste belge à l’Ambassadeur américain. Une question à laquelle Mike Hammer répond: ” On a vu clairement que les Congolais ont voté pour le changement et la fin du règne de Kabila. Et c’est ce qu’il s’est passé : Kabila est parti de manière pacifique, le changement est arrivé avec Tshisekedi“. Et donc, en aucun moment, le diplomate ne fait un tel commentaire à l’endroit du président congolais.

Malheureusement, le mal est fait. Cette erreur, relayée notamment par plusieurs journalistes sur les réseaux sociaux, a donné de l’eau dans le moulin des detracteurs de Tshisekedi, qui y ont vu un “aveu des américains” autour de la polémique liée à la victoire de Félix Tshisekedi à la Présidentielle du 30 décembre 2018. De son côté, l’Ambassade américaine à Kinshasa fait son mea-culpa d’avoir relayé elle aussi la même erreur.

Le journal l’avenir n’a pas réagi suite à son erreur, qui ressemble le plus à une “copier-coller” qui a mal tourné.


1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *