Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min

Ilunga Ilunkamba intègre la gratuité de l’enseignement primaire dans son programme de gouvernance

Comme prévu, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présenté son programme aux députés nationaux à la chambre basse du parlement. Ce programme qui s’articule en 15 piliers, inclut aussi la gratuité de l’enseignement prôné par la Chef de l’État Félix Tshisekedi.

 » Votre Gouvernement va mettre en œuvre les conclusions de la Deuxième Table Ronde Nationale sur la gratuité de l’Éducation de base. Nous augmenterons, autant que possible, la capacité d’accueil et équiperons les écoles primaires et secondaires publiques en matériel scolaire de base. C’est dans cette optique que votre Gouvernement poursuivra le programme de réhabilitation, construction et modernisation des écoles dans toutes les provinces du pays, ce en veillant au principe d’équité « , a-t-il déclaré.

Pour Sylvestre Ilunga Ilunkamba, « il n’est un secret pour personne que le niveau de l’enseignement dans notre pays a dramatiquement baissé. Dès lors, la réforme du système éducatif n’est plus une priorité, elle est devenue une urgence ; une étape essentielle à l’œuvre du relèvement de sa qualité« .

La gratuité de l’enseignement est une priorité pour le Président de la République Félix Tshisekedi. Le gouvernement intérimaire de Bruno Tshibala a décrété cette gratuité en supprimant les frais de minerval et d’autres. La table ronde organisée au mois d’août par le ministère de l’EPSP a débouché sur une série de recommandations notamment, la prise en charge réelle des enseignants par le gouvernement en améliorant leur salaire.

Cependant, à la rentrée scolaire qui a eu lieu le 2 septembre 2019, Félix Tshisekedi était incertain quant à l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire partout en RDC à ce jour. Il a tout même promis que cette mesure sera complètement effectivement dans 3 mois. Les syndicats ont donné 20 jours au gouvernement, soit jusqu’au 22 septembre, pour l’effectivité de leur prise en charge, au risque d’aller en grève.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...