DRC Health Minister Oly Ilunga Kalenga speaking at the World Health Assembly in May 2019. PH. WHO/Cipriani.

Le docteur Oly Ilunga Kalenga, ancien ministre de la santé de la République Démocratique du Congo s’est dit surpris de constater que, depuis l’après-midi du samedi 31 août 2019, circulent sur les réseaux sociaux deux documents de la DGM portant les numéros 06/DGM/DCPF/IS/149/R.08 et 06/DG/DGM/029/R.08 tous datés du 30 août 2019 rapporte le collectif de ses avocats dans un document daté du 31 août 2019 et signé par ses avocats dont Me Guy Kabeya et Me Willy Ngashi dont une copie est parvenue à POLITICO.CD.

“Ces deux documents font état du fait qu’il y aurait une décision administrative interdisant aussi bien à trois de ses anciens collaborateurs qu’à lui-même de quitter le territoire national,” peut on lire dans ce document.

Et de poursuivre:

“Outre le caractère manifestement anticonstitutionnel et illégal de cette éventuelle décision, sa publication dans les réseaux sociaux démontre les fins inavouées qu’elle poursuit.”

Pour ce, “le Dr Ilunga Kalenga informe l’opinion qu’il va user de toutes les voies légales pour défendre ses droits et son honneur,” conclut le document.

Il sied de rappeler que l’ancien ministre de la Santé a été auditionné ainsi que ces 3 collaborateurs le 27 août dernier par la police judiciaire sur sa gestion des fonds alloués à Ebola.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *