“CACH-FCC Enfin la fumée blanche. La structure, l’organisation en commissions, la répartition quantitative et qualitative sont bien là. Rendez-vous lundi 29 juillet avec la presse juste avant que le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba n’entre en dance,” c’est par ce tweet que François Mwamba, l’un des négociateurs du CACH annonce l’atterrissage en douceur pour la formation du gouvernement après le dernier round de négociations qui a eu lieu ce vendredi 26 juillet 2019.

Bien que l’attente fut longue et laborieuse, les deux camps ont fini par aplanir les divergences qui les divisaient.Les deux groupes des négociateurs ont été reçus à la fois par le président de la République et par Joseph Kabila, chef du FCC.

Le point d’orgue de ces négociations fut sans doute le diner entre le président de la République Félix Antoine Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila lundi dernier. Si l’on en croit Serge Kadima, un des communicateurs du FCC, ce n’est fut pas facile.Il fallait d’abord fusionner les programmes de Félix Tshisekedi et celui de Ramazani Shadary puis établir la taille du gouvernement et la répartition des ministères.

Enfin, il fallait établir les profils des animateurs pour chaque ministère.Le chef de l’État ayant demandé 3 noms pour chaque ministère.Le FCC avait demandé à ses regroupements de présenter jusqu’au 22 juillet les critères pour les profils des personnalités qui vont animer ces différents ministères.

Chose faite finalement si on considère ce tweet de Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC: “RDC: Formation du Gouvernement : Un accord vient d’être trouvé ce vendredi entre le FCC et le CACH. Le FCC rend un vibrant hommage à son AM, J Kabila et à son partenaire, le Président F Tshisekedi pour leur impulsion positive et leur totale implication. N Mwilanya”, a-t-il tweeté.

Thierry Mfundu | POLITICO.CD