Mise à la disposition de l’assemblée provinciale de Kinshasa au titre d’indemnités de sortie des députés provinciaux de la législature passée (2007-2011, mais dont le mandat s’est achevé en 2019).
Cette somme n’a jamais été perçue par les dits députés.

Ce qui aurait été un paiement de trop du fait que ces mêmes députés réclamateurs avaient déjà touché leurs indemnités de sortie payées par le gouvernement provincial de Kinshasa en date du 13 octobre 2011 selon le président de l’APK.

Pour rappel, en 2011, le gouvernement provincial avait payé sur fonds propres les indemnités de sortie des députés provinciaux alors que cette dépense devrait été prise en charge par le gouvernement central.

Chaque député avait touché comme indemnités 40.000$ qui équivalait à 6 mois de leurs émoluments.

Et 8 ans plus tard, certains députés provinciaux font pression pour qu’on leur paie une seconde fois des indemnités de sortie. Une situation évitée de justesse et qui aurait fait perdre à la ville une somme si importante pour autant des défis dans la ville.

Pour ce, le président de l’APK a préféré rétrocéder cette somme à l’hôtel de Ville de Kinshasa soit 350.000$ nous confirme une source à la présidence de l’APK.

Thierry Mfundu