PUBLICITÉ

Le vrai-faux diamant de Lambert Mende

Selon le procès verbal du Centre d’Expertise, d’Evaluation et de Certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC), parvenu ce jeudi 23 mai à la rédaction de POLITICO.CD, le diamant présenté de 87,20 carats et non 87,40 carats est un faux.

Ce procès verbal indique que les experts de ce centre ont utilisé la résistance à l’aide d’une aiguille de borazon et la conductivité thermique grâce au diamond testeur Presidium pour infirmer ou confirmer la nature exacte de la pierre.

- Publicité-

Cette affaire de diamant a crée la discorde entre Lambert Mende Omalanga, ancien porte-parole du gouvernement et Basile Olongo, vice-premier ministre
intérimaire de l’Intérieur.

Jeancy Ngampuru /Politico

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU