PUBLICITÉ

Congo Airways conteste sa présence sur la liste noire des compagnies aérienne de l’UE

La liste noire des campagnes aériennes que l’Union européenne a actualisée récemment était au cœur dun point de presse vendredi 14 décembre à Kinshasa, tenu par le directeur général de la compagnie aérienne congolaise, Congo Airways, Désiré Balazire. Il a contesté la présence de son entreprise sur cette liste qui selon lui, ne prend pas en compte des progrès significatifs enregistrés par cette société qu’il dirige.

Désiré Balaziré a indiqué que les conclusions provisoires de la mission d’audit menée du 7 au 19 novembre par l’Organisation internationale de l’aviation civile, OACI, créditent la République démocratique du Congo du taux de progression de 49,31%, en termes de mise en œuvre des normes internationales en matière de sécurité de l’aviation civile, alors que le taux de conformité était de 21,1% relevé en janvier 2013.

- Publicité-

Selon lui, Congo Airways, la RDC donc, a été aussi victime d’une injustice. « Ce n’est pas Congo Airways qui est frappé mais c’est le Congo », a signifié Désiré Balaziré. En effet, sur cette même liste, dans son annexe A, il y a certaines compagnies aériennes listées, mais autorisées de voler avec des avions pris en  » Wet lease », c’est-à-dire loués, auprès des compagnies habilitées à exploiter la zone de l’Union européenne, sans restriction aucune.

Le 28 novembre 2018, La Commission européenne a mis à jour sa liste noire de 115 compagnies aériennes interdites ou faisant face à des restrictions d’exploitation, dans les pays membres de l’Union européenne (UE) pour diverses raisons. Congo Airways de la RDC figure sur cette liste, en raison du manque de surveillance de la sécurité par les autorités de l’aviation civile.

Le Directeur général de Congo Airways a rassuré qu’il compte amorcer le processus de « TCO » ou Opération de surveillance aérienne, doublé des avances, afin de permettre à son entreprise de faire des meilleures projections pour opérer dans l’espace européen en 2019, dès qu’il obtiendra sa carte lui permettant de desservir le territoire européen en se faisant inscrire sur la liste annexe B.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU