“Tharcisse Loseke bientôt exclu de l’UDPS/Tshibala pour escroquerie”: Raymond Kahungu

Dans une interview accordée à Top Congo FM, une radio émettant à Kinshasa, la capitale de la RDC, Raymond Kahungu, secrétaire général de l’UDPS/Tshibala a annoncé la tenue d’uneréunion urgente du bureau politique pour statuer sur la question de la présentation des candidatures de Tharcisse Loseke aux élections législatives provinciales et nationales pour le compte de l’Alliance de forces démocratiques du Congo, AFDC.

“Jusqu’il y a quelques instants, il etait membre de l’UDPS. Maintenant, il ne l’est plus. On ne peut pas servir deux maîtres à la fois. Non seulement le bon sens l’interdit, mais la loi en général aussi l’interdit », a déclaré  Raymond Kahungu sur Top Congo FM.

Le nom du président de l’UDPS/Tshibala [qui avait démissionné de ce parti, puis revenu sur sa décision le même jour] a été découvert sur les listes des candidats députés provinciaux et nationaux retenus par la commission électorale nationale indépendante en tant que candidat de l’AFDC et alliés  dans la circonscription électorale de Katakokombe (Sankuru) indique la source.

Le secrétaire général de l’UDPS/Tshibala qualifie d’escroquerie, l’acte posé par Tharcisse Loseke.

On ne peut pas être membre de deux partis politiques à la fois ça ne se justifie pas. C’est lui qui a géré notre plateforme APCO, c’est lui qui a géré notre parti politique alors qu’il était membre d’un autre parti. On ne pouvait pas imaginer ça. Il avait d’ailleurs, il y a quelques jours, lu la déclaration de l’APCO sur la désignation du dauphin” a-t-il déclaré.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

La Garde républicaine (GR) ne peut plus protéger Joseph Kabila et Olive Lembe estime Jean-Jacques Wondo

En séjour dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’ex Première…