Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Présidentielle: l’opposition pourrait perdre sans candidat unique (sondage)

L’acquittement et le retour en scène de l’opposant Jean-Pierre Bemba chamboule les intentions de votes du côté de l’opposition fait savoir un sondage du Bureau d’Études, de Recherches, et de Consulting International (BERCI) et le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) à l’Université de New York réalisé dans la première semaine de juillet 2018.

Selon ce sondage s’est effectué à l’approche des élections nationales et provinciales, actuellement prévues pour le 23 décembre 2018, l’opposition est encore et toujours beaucoup plus populaire que la coalition au pouvoir. Cependant, si Felix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi sont maintenant à égalité en termes statistiques dans une fourchette de 17 à 19%, l’absence d’un candidat unique pourrait être fatale aux anti-Kabila.

« Si l’opposition n’a pas la capacité de s’unir pour une candidature unique, nos résultats indiquent que la coalition au pouvoir pourrait gagner une proportion des votes aussi importante que chaque candidat de l’élection en tête de lice de l’opposition« , note le communiqué publié à l’issue de ce sondage.

« Si tous les candidats potentiels faisant partie de la coalition de Kabila, se présentaient à l’élection, ils pourraient ensemble totaliser environ 19 % des voix (15% sans Adolphe Muzito)« , fait-on observer.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...