RDC: le 3ème mandat Présidentiel de Joseph Kabila constituerait une haute trahison, selon les universitaires
Joseph Kabila Kabange. DANIEL ETTER / DER SPIEGEL

Pour eux, le troisième mandat Présidentiel est impossible pour Joseph Kabila et qu’aucune thèse ni théorie ne saurait justifier en droit constitutionnel, encore moins celle d’un étudiant “délinquant constitutionnel” (ici allusion est faite à l’assistant Cyrus Mirindi) à laquelle se réfère les “thuriferaires” et autres ” tambourinaires” du PPRD, de la Majorite presidentielle (MP) et du Front commun pour le Congo (FCC).

Dans leur intervention, les professeurs André Mbata, Alphonse Ntumba Luaba, Jacques Djoli et Me Georges Kapiamba ont estimé que, la Nation congolaise n’attend qu’une chose du discours que prononcera le président sortant devant le Congrès, la semaine prochaine. Mais, ils souhaitent son départ à la retraite après 17 ans sous peine de haute trahison pour non respect de son serment.

Le Manifeste des universitaires signé le samedi à Kinshasa, appelle le peuple à l’application de l’article 64 de la Constitution qui justifie également une Transition citoyenne sans Kabila.

Depuis son lancement ce samedi, le manifeste des universitaires est déjà signé par plus de 100 personnes, et sa signature est ouverte à tous, a déclaré le professeur Jacques Nd’jili.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.