Audit du fichier électoral: les conclusions seront prises en compte malgré la loi sur la repartition des sièges

L’audit actuel du fichier électoral, qui a été constitué sans un appel d’offre, est-il une opération “cosmétique”? “Non”, répond Lambert Mende, ministre congolais de la Communication et des médias, joint au téléphone jeudi par POLITICO.CD. “Le processus actuel respecte toutes les procedure et ne dénature en rien le processus“, dit-il.

S’il y a des choses à corriger, il y a aussi des procédures prévues pour faire modifier une loi, notamment recourir à la Cour Constitutionnelle. Donc il n’y pas lieu de dire que la publication de la loi sur la répartition des sièges rend l’audit inutile“, explique M. Mende.

Des experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont entamé depuis le 7 mai l’audit du fichier électoral pour les élections prévues le 23 décembre prochain. Le processus, dirigé par un expert électoral malien, le général Siaka Sangare, devrait rendre ses conclusion le 25 mai. Cependant, le 8 mai, le président Joseph Kabila a promulgué la loi sur la repartition des sièges, laquelle tient compte du fichier électoral fourni par la Commission électorale nationale indépendant, en avril dernier.

Par ailleurs,  l’OIF pourrait rendre les premières conclusions de son audit d’ici la fin de la semaine avant que sa mission ne quitte le pays, rapporte des sources concordante. “Des recommandations devraient être formulées pour corriger toute une série d’erreurs, elles sont en cours de discussions. Mais les craintes sont loin d’être passées“, renseigne notamment la RFI.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Pourquoi Mme Tshisekedi a-t-elle mis un énorme vent à Mme Kabila

Alors que leurs maris étaient en quasi-symbiose, les premières dames Denise Tshisekedi et Olive Kabila ont visiblement des comptes à régler. 

La Garde républicaine (GR) ne peut plus protéger Joseph Kabila et Olive Lembe estime Jean-Jacques Wondo

En séjour dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’ex Première…

Ce que Minaku a dit au président Félix Tshisekedi

L’ancien président de l’Assemblée nationale a rencontré lundi à Kinshasa le nouveau président Félix Tshisekedi dans un entretien en tête à tête. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables.