Plusieurs centaines d’enfants privés de l’éducation au Kasaï

1
722

Condamnant plus de 400 attaques qui ont ciblé les établissements scolaires en une année de la crise, l’Unicef lance un appel au retour des enfants à l’école tout en ciblant particulièrement 150 milles de ceux-ci dans une campagne lancée à l’occasion de la rentrée scolaire 2017-2018.

« Il est crucial pour les enfants de retourner à l’école pour restaurer un sentiment de normalité dans leur vie après de mois de peur et d’incertitude » a dit le docteur Tajudeen Oweyale, représentant intérimaire de l’Unicef en RDC.

Déchirée par une crise née de l’insurrection d’un chef traditionnel non reconnu par Kinshasa, la crise du Kasaï a provoqué plus de 3000 morts et plusieurs millions de personnes déplacées.

La communauté humanitaire de la République démocratique du Congo continue de lancer une alerte à la communauté internationale en vue de mobiliser de fonds nécessaires à la prise urgente de victimes de cette crise dont la moitié est constituée d’enfants et femmes.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)

1 COMMENTAIRE

  1. L’avenir du Congo est privé de son dû, l’éducation. Une faute grave pour un pays qui est un sous-continent de rester bouche bée devant une telle cruauté. Où sont les chantres de la démocratie? Où sont les savant-donneurs des leçons de démocracie? Où sont les disciples du « catéchisme » droit-de-l’hommiste? Silence éloquent et du côté du pouvoir et du côté de l’opposition?

Comments are closed.