Les dessous de la rencontre des Ambassadeurs avec Tshisekedi

Joint au téléphone par Politico.cd, Jean-Marc Kabund, Secrétaire général du parti d’Etienne Tshesekedi explique que cette rencontre entre la délégation de la Communauté Internationale et des opposants congolais s’est déroulée dans le cadre du conclave organisé le 04 octobre par les opposants du Rassemblement.

« Après un conclave réussi, après avoir pris connaissance du rapport final de ce conclave, les Ambassadeurs [la délégation] ont estimé qu’il était important qu’ils rencontrent le Président du Comité des sages du Rassemblement [Etienne Tshisekedi] en compagnie des autres membres de ce comité pour en savoir plus sur certaines questions de fond qui ont été abordées dans ce rapport», fait savoir Jean-Marc Kabund.

« Des explications claires et nettes ont été fournies par des membres du Rassemblement sur ces questions, je crois que les deux parties se sont séparé vraiment dans une ambiance conviviale », explique-t-il.

A l’issu de leur conclave, les opposants congolais ont exigé un « Dialogue inclusif » et un « régime spécial » pour conduire le pays aux élections « après le 19 décembre 2016 », date à laquelle expire le mandat du président Joseph Kabila.

Pour M. Kabund, ces Ambassadeurs ont écouté «attentivement» les revendications des opposants, promettant une réponse.

Ecoutez les explications de Jean-Marc Kabund.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/287135431″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]
5 commentaires
  1. Je pense qu’on devrait plutôt écrire ceci: “Une forte délégation d’ambassadeurs s’est rendue…” et non : “Une forte délégation d’ambassadeurs se sont rendues…”
    Sinon, pour le reste,vivement le changement !

  2. oh Gosh, prq embarque tout un monde dans uneaventure politique sans issue ? un soit disant leader sans vision ni strategie.. la politique est un art de convaincre par l’argumentaire et impression. et non pas menace ,invective, ultimatum, marche pillage. et voila, tshitshi a encore loupe le pillon. allons aux elections….betise humaine

    1. On n’a embarqué personne, sinon les congolais se reconnaissent en lui. Ils le suivent parce qu’ils savent que c’est lui, lui seul qui les défend. A vous lire, vous ne comprenez rien, ni de la lutte du leader incontesté, ni de la politique, ni de ce qui se passe au Congo. Mieux vaut vous interesser à ce que vous connaissez au lieu d’étaler votre ignorance publiquement.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.