mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

Le point sur la situation à Butembo!

- Publicité-

Les autorités congolaises ont décrété jeudi un couvre-feu à Beni et Butembo, deux villes de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), au lendemain de manifestations anti-gouvernementales violemment réprimées par les forces de l’ordre.

La police et l’armée ont réprimé mercredi à Beni une manifestation contre l’inaction des autorités face aux violences qui, selon l’ONU, ont causé la mort de plus de 700 personnes depuis octobre 2014. Trois personnes, dont un policier, avaient été tuées lors de ces violences.

Le même jour tôt le matin, une colonne de centaines de manifestants partis de Butembo avaient rallié à pied Beni, à 54 km au nord.

Dimanche 21 août, la police a interpellé treize personnes transportant des haches et machettes dans leurs bagages. Ces personnes étaient à bord d’un véhicule en provenance de Masisi (Nord-Kivu) et se dirigeaient vers Bunia (Ituri).

Selon des sources locales, un groupe des jeunes de Butembo, informé de cette interpellation, a tenté de s’attaquer aux prévenus; avant que la police ne les empêche en les dispersant par des coups de feu. Un des manifestants a été blessé par balles, rapportent les mêmes sources.

Pris de colère, les jeunes manifestants ont alors  barricadé toutes les grandes artères de Butembo en brulant des pneus dans différents ronds-points de la  ville.

Toujours durant le week-end, des rumeurs ont circulé sur internet affirmant que ces 13 personnes arrêtées auraient dans leurs sacs des nouveaux uniformes des Forces armées de la RDC.

- Advertisement -

Une information démentie par le général Marcel Mbangu Mashita cet après-midi.

Pour le commandant l’opération « Sokola 1 », lancée pour traquer les rebelles ougandais des ADF, « le changement de tenue est une des solutions pour atténuer les problèmes sur terrain. »

Politico.cd a joint au téléphone Merveille Saliboko, journaliste indépendant basé dans cette ville de l’Est de la République démocratique du Congo, qui nous explique la situation sur place.

Suivez l’entretien avec Merveille Saliboko. 

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...