Les déplacés République démocratique du Congo se trouvant au Congo voisin aprèsaavoir fui les combats issus des conflits intercommunautaires meurtriers à Yumbi dans la province du Maï-Ndombe doivent rentrer au pays avant la tenue des élections législatives nationales et provinciales dans cette circonscription.

C’est le vice-premier ministre de l’intérieur qui a fait cet appel ce jeudi 21 mars à Brazzaville au cours d’une tripartite RDC, Congo et le Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés.

Basile Olongo a rassuré que toutes les conditions sont déjà réunies pour accueillir ces refugiés à leur retour.

“Au cours de cette tripartite on a étudié ensemble les voies et moyens pour le rapatriement volontaire des congolais qui sont au Congo voisin. Ils sont plus de 2 400 congolais ayant fui les atrocités de Yumbi et qui ont été privés des dernières élections présidentielles et législatives en RDC. Et comme bientôt les élections vont se tenir là bas que ceux-ci puissent rentrer pour participer à ces élections” a déclaré le vice premier ministre de l’intérieur.

“Les dispositions ont été prises par le président de la République pour la réception de ces refugiés. Il y a maintenant 50 mille abris qui sont entrain d’être construits en titre provisoire” a rassuré Bazile Olongo

La Ceni a également promis des duplicatas à ceux qui avaient déjà perdus leurs cartes d’électeur afin de participer à ces prochaines élections prévues le 31 mars prochain.

Merveilles KIRO |POLITICO.CD