CAN 2019: « La CAF n’a aucun soupçon concernant la qualification de la RDC en huitièmes de finale face au Zimbabwe »

Lire à la une

Le Président Félix Tshisekedi reçu ce vendredi par le pape François au Vatican

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi vient d'être reçu ce vendredi 17 janvier...

RDC: Marche de Lamuka, Fayulu et Muzito escortés par la police

La marche d'indignation contre les massacres de Beni et la balkanisation organisée ce vendredi 17 janvier par...

RDC/Kinshasa: Échauffourées entre les militants de Lamuka et la police

La marche d'indignation de Lamuka pour soutenir la population de Beni victimes des massacres à répétition vient...
- Publicité-

La confédération africaine de football à travers son Secrétariat général, a réagi en rapport avec les informations parues dans le journal malgache la “ Gazette ” sur les allégations de corruption autour de la qualification de la RDC en huitièmes de finale. Au cours d’un point de presse tenu ce 5 juin au Caire en Égypte, l’instance de gestion de la CAF a déclaré n’avoir aucun soupçon sur la victoire des Léopards face à l’équipe Zimbabwéenne.

Pour Mouad Hajji «les congolais s’étaient qualifiés en huitièmes de finale grâce notamment à la faible performance du gardien de but adverse, Elvis Chipezeze». Et d’indiquer que la CAF « _n’a encore reçue aucune correspondance remettant en cause la victoire de la RDC ».

Mouad Hajji clarifie ainsi la position de la CAF, qui a homologué la qualification des Léopards (RDC) face aux Warriors (Zimbabwe), comme meilleure troisième parmi les quatre pays repêchés.

Toutefois, a-il soutenu que la CAF ne tolère pas la corruption.   « Mais s’il s’avérait qu’il y avait quoique ce soit, et pas seulement pour ce match, je vous rappelle que notre politique est une politique de tolérance zéro,  concernant la corruption» a-t-il prévenu.

Cette sortie médiatique de la CAF intervient juste après que le cabinet conseil de Moise Katumbi ait saisi cette instance du football, demandant à cette dernière de tirer les choses au clair face aux prétendues révélations faites par le quotidien malgache, pointant du doigt le président du Tout-puissant Mazembe,  Moise Katumbi d’avoir corrompu le portier Zimbabwéen en vue de la qualification de la RDC en huitième de finale.

Adrien Ambanengo | Politico.cd

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

PT-NTIC: Augustin Kibassa conclut un mémorandum d’entente avec une entreprise égyptienne sur la transformation digitale en RDC

Augustin Kibassa, ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, a ce...

Martin Fayulu après la marche dispersée de Lamuka: “nous avons marché avec 500 policiers”

Après les échauffourées qui ont émaillées la marche d'indignation organisée ce vendredi 17 janvier par la coalition Lamuka, Martin Fayulu qui a...

Sud-Kivu : les militants de l’ECIDé condamnent les massacres à Beni et soutiennent le plan de sortie de crise proposé par Martin Fayulu

Les militants de l'Engagement pour la citoyenneté et le développement, ECIDé de Martin Fayulu à l'occasion de l'anniversaire du 59 ème anniversaire...

Le Président Félix Tshisekedi reçu ce vendredi par le pape François au Vatican

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi vient d'être reçu ce vendredi 17 janvier 2020 au Vatican par le...

RDC: des militants de Lamuka marchent librement à Goma contre les massacres à Beni et la Balkanisation

Suivant le mot d'ordre de la coalition Lamuka, plusieurs militants ont manifesté ce vendredi dans la ville de Goma au Nord-Kivu pour...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join