She Okitundu boudé par Ayrault: Kinshasa dément avoir « formulé une demande d’entretien »

1
671

Selon Paris Match, Jean-Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères a récemment refusé de recevoir son homologue congolais, Léonard She Okitundu en visite en Europe le mois dernier.

« La majorité présidentielle n’arrête pas de renvoyer la balle dans le camp de l’opposition, alors que c’est le camp Kabila qui bloque », aurait confié un proche du ministre français des Affaires étrangères, faisant référence à la situation de blocage dans les discussions autour de l’arrangement particulier sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

« Il faut que le camp Kabila comprenne l’urgence de débloquer la situation, dit-on au Quai d’Orsay, et qu’un gouvernement de transition soit nommé avec un premier ministre présenté par le Rassemblement« , affirme PARIS MATCH dans un article publié vendredi.

Pour sa part, Atoki Ileka, l’ambassadeur congolais à Paris a démenti sèchement cette information: « l’Ambassade n’a formule aucune demande d’entretien. Merci corriger par vous même« , a-t-il dit via son compte  Twitter officiel.

Même son de cloche à Kinshasa où, du côté du Ministère des Affaires étrangères, on s’étonne de cette information.

 » Nous avons été en Europe sur un programme bien établit. Nous avons rencontré tous les acteurs qu’il fallait rencontrer, mais il n’a jamais été question de rencontrer une quelconque autorité française « , répond un Conseiller proche du ministre Léonard She Okitundu, qui a requis l’anonymat.

Ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre, Léonard She Okitundu a effectué en février dernier une tournée en Europe où il a été notamment reçu par son homologue belge, Didier Reynders.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.