Le dimanche 15 janvier, le gouverneur Julien Paluku a accusé l’Ouganda de permettre selon lui au mouvement rebelle de se réorganiser sur le sol congolais. Dans un message publié à travers son compte Twitter, le Gouverneur a annoncé “une attaque généralisée” imminente de l’ancienne rébellion du M23 sur la RDC, une information confirmée par Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement congolais.

À partir de l’Ouganda, les ex-M23 sont en direction de la RDC avec armes et munitions pour attaques généralisées“, annonce Julien Paluku. Selon lui, il s’agit de l’ex-Chef militaire Sultani Kakenga qui serait à la tête de ce nouveau mouvement du M3, dénonçant la “complaisance” du gouvernement ougandais.

Pour Jean-Marie Runiga, ancien Chef politique de cette rébellion soutenue, selon l’ONU, par le Rwanda et l’Ouganda, son mouvement a depuis longtemps cessé son combat militaire pour se muer en parti politique.

Le M23 n’est plus un mouvement militaire depuis la signature des accords. Nous sommes un parti politique à présent, et nous demandons aux autorités de respecter les accords signés à Nairobi“, a-t-il déclaré, joint au téléphone par POLITICO.CD.

Le “bishop” Jean-Marie Runiga, qui est désormais à la tête du parti de l’Alliance pour le Salue du Peuple (ASP), a officiellement demandé le jeudi 05 janvier à la CENCO, “au nom de l’inclusivité”, que le rapatriement des anciens rebelles du Mouvement du 23 Mars soit intégré dans l’accord signé le 31 décembre dernier, présentant une liste des concernés.

La toute dernière rébellion tutsi soutenues par le Rwanda et l’Ouganda dans l’est de la RDC depuis la fin de la deuxième guerre du Congo (1998-2003), le M23 a été défait en novembre 2013 après 18 mois de guerre au Nord-Kivu. Le mouvement a confirmé en décembre 2013 son renoncement à la rébellion lors de la signature des déclarations de Nairobi par lesquelles le gouvernement de Kinshasa et le M23 ont formellement enterré la hache de guerre.

M. Runiga qui dément le retour de ces anciens éléments comme annoncer par le gouvernement congolais, affirme néanmoins que l’heure “n’est pas aux condamnations”, mais “plus tôt à la recherche d’une solution” pour que ces combattants rentrent au pays.

8 comments

  1. LA PRIME À LA KALASHNIKOV NE PAIE JAMAIS MR RUNIGA ( PASTEUR). QUI TUE PAR L’ÉPÉE MEURT PAR L’ÉPÉE… LA SEULE ARME HUMAINEMENT ACCEPTABLE EST LE RESPECT DE LA DÉMOCRATIE MR RUNIGA.
    IL Y A EU DES CRIMES SUR DES CONGOLAIS QUE VOTRE MOUVEMENT QUI SE DIT CONGOLAIS A PERPETRÉ. JP BEMBA EST À LA CPI POUR MOINS QUE ÇA . MAIS VOUS MR RUNIGA VOUS VOULEZ QUE DES PRIVILÈGES PAR LES ARMES ET LES CRIMES ALLANT JUSQU’À EXIGER DES PRIVILÈGES DANS LE DIALOGUE DE LA CENCO !!!
    DEMANDEZ D’ABORD PARDON AU PEUPLE CONGOLAIS MR RUNIGA POUR VOS CRIMES !!!

    1. Avez-vous l’inventaire des criminels qui peuplent les institutions depuis les Territoires jusqu’à la Présidence ??
      Avez-vous l’inventaire des Groupes armés tant nationaux qu’étrangers ; soutenus par ces mêmes criminels?
      Cessons la complaisance avec un pouvoir aussi criminel et appelons un chat par ce qu’il est.

  2. Il se fait appelé bishop car ayant tué le peuple congolais. le temps n’est plus qu’à compter et il faut que mr “bishop” revienne à Dieu en demandant pardon au Créateur et au peuple congolais

  3. Nous soutenons le retour du mouvement M23 devenu ASP,un mouvement politique légalisé pour la décris pation totale du coinflit qui les opposait ,car Kabila nest plus un Président constitutionnel,il a été maintenu au pouvoir par le rassemblement et donc Runiga n’as jamais dit qu’il renonce à devenir membre du rassemblement.En plus,le gouvernement que dirigeait Kabila n’existe plus,le parlement non plus et donc c’est l’accord de la CENCO qui dirige avec ses alliés la vie politique.Bishop JM Runiga et comme les autres opposants doivent rentrer au pays, pour prendre part à la reconstruction nationale. Aussi longtemps que la Constitution est en veilleuse ,seul l’accord conduit les choses tous les prisonniers politiques doivent être libérés,c’est cela la de crispation. Je soutien le retour du Bishop au Pays,il était le collaborateur de Kabila.

  4. RUNIGA c’est un rwandais qu’il aie négocier des postes au RWANDA. ses combattants sont aussi rwandais ils ne seront jamais réintégrés dans notre armée, ils ont leurs place dans l’armée rwandaise et Ougandaise, c’est quel jeu ça? intengré dans l’armée des élément qui n’ont aucun membre de famille au Congo, des électron libres

  5. A propos du retour de l’ASP , ex.M23 dans la shère politique congolaise, il est à noter que si les accord signé à Nairobi,si cela s’avère exact, les accords ne doivent souffrir,tripatouillages, comme on a voulu le faire avec la Constitution, la CENCO doit prendre en compte la reclamation de l’ASP au sérieux,mais pour l’intégration des combattants , cela necessite la verification minutieuse pour décéler les combattants non congolais, par une interrogation sur un formulaire pour indiquer l’Identité de ces combattants, cest simple, nom de famille,pere , mere, grand pere, ethnie,clan, province et comprendrenle dialecte, moi, ngo, luba du kasai Oriental , territoire kabinda,tribu bna Nomba, clan mvunayi.et avec cette déclaration, on suit la lignée, jusque chez le chef coutumier qui doit confirmer. Mais traiter les gens de Rwandais ,ougandais ou autre, c’est du n’Importe quoi,Arrêtons avec Ça !!

  6. A Propos de Bishop Runiga, Pasteur Jean Marie Runiga, je suis à mesure de témoigner que ce pasteur est venu avec le mouvement de Maître Ruberwa au Congo, après l’Entrée de l’AFDL, Le Zaidi ngoma et l’autre professeur qui fut le président du MLC, avec le Général Jean Pierre Ondekani, et Pasteur Runiga,moi je fréquentais son église, il me connais bien comme pasteur de son église à l’époque , dans la zone de Kinshasa, et cette église était fréquentée par des personnalités et même des ministres, et je prêchais devant ces personalités,Ruberwa est devenu Vice-Président, Ondekani , général, et Runiga, Président de l’organisme qui s’occupait de Ethique, moi j’allais souvent dans son bureau, Kabila était le Président du Présidium à l’époque de 5 Présidents.Jean Pierre Bemba était vice ,Zaidi ngoma , paix à son âme, et le vieux Abdoulahi ndombassi., vous les connaissez, , mais Ruberwa est de retour, Bizima Kara, Kabila connait bien ses collaborateurs, mais il se débarrasse d’eux, pour nous charger des leurs fardeaux, non, non,congolais ,vous êtes bêtes,mémoire courte ,Runiga est rwandais?? Vous dites il a tué des congolais plus que Kabila??Vous dites Kabila est Tanzanien, ou Rwandais, d’accord,mais il est resté dans l’histoire du Congo, avec des enfants d’une congolaise,, notre sœur Olive, vous allez dire que Olive est ougandaise? Non arrêtez avec des telles bêtises, Oh , Mobutu est togolais, des conneries pareilles, assumez vos bêtises.Merci.

Comments are closed.