Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

A Bunia, Moïse Katumbi dénonce la corruption et appelle à mettre fin aux conflits ethniques

La ville de Bunia, capitale de la province de l’Ituri, victime des conflits communautaires a réservé un accueille chaleureux à l’opposant Moïse Katumbi, dans le cadre de sa grande tournée dans l’Est de la République démocratique du Congo.

L’ancien gouverneur du Katanga est arrivé dans la ville peu après midi, atterrissant à l’aéroport de Murango. Il a été accueilli par des centaines de ses partisans, avant de parader dans la ville en direction de son lieu meeting.

En prenant la parole, dans une euphorie généralisée, Moïse Katumbi a d’abord appeller les populations locales à cesser les conflits ethniques. « Quand j’étais en exil, j’ai appris que des gens s’entre-tuaient, qu’il y avait des déplacés qui fuyaient des combats. J’avais même demandé au vice-président de Ensemble, Pierre Lumbi de venir s’informer de la situation« , a-t-il rappelé.

« C’est ne pas normal. C’est une mauvaise chose que les gens s’entre-tuent. Cela doit cesser! » s’est-il exclamé.

Moïse Katumbi a poursuivi son adresse en s’attaquant à la corruption. « S’il y a la corruption, il n’y aura pas de développement. Il faut combattre la corruption pour qu’il ait des emplois, pour que notre pays se développe« , a-t-il insisté.

Moïse Katumbi a débuté sa tournée dans l’Est du pays le samedi dernier à Goma où a ete accueilli triomphalement. Il s’est rendu par la suite à Beni, Butembo, mobilisant ses partisans, en présentant comme la « sentinelle » du pays.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...