Insécurité dans le Haut Katanga: le Chef d’Etat-major général des FARDC dépêché en tournée d’évaluation

Lire à la une

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...
- Publicité-

L’insécurité dans la province du Haut Katanga n’a pas laissé indifférente les autorités de la police et de l’armée. Célestin Mbala Munsense, Chef d’Etat-major général des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le commissaire divisionnaire, chargé de l’administration de la police nationale congolaise, Patience Mushid Yav, sont arrivés ce jeudi 17 octobre à Lubumbashi où ils ont rencontré les autorités provinciales du Haut-Katanga afin de dégager des pistes devant permettre d’endiguer l’insécurité dans le Haut-Katanga.

La situation sécuritaire de la ville de Lubumbashi demeure précaire où des bandits lourdement armés volent et violent les populations civiles.

Vendredi dernier, les affrontements meurtriers ont eu lieu entre forces loyalistes et éléments s’identifiant comme Bakata Katanga dans les communes de la Rwashi et annexe.

Le commissaire divisionnaire, chargé de l’administration de la police nationale congolaise, Patience Mushid Yav, appelé la population de Lubumbashi à collaborer avec les sévices de l’armée et de la Police afin de faire face à l’insécurité qui prévaut dans la capitale du cuivre et à dénoncer les inciviques qui s’adonnent à la criminalité.

« Je suis dans la délégation du Chef d’Etat-major général. Nous sommes venus nous enquérir de la situation sécuritaire dans le Haut-Katanga, précisément à Lubumbashi. Je demande à la population de ne pas être traumatisée et de travailler avec la police et l’armée », a dit Mushid Yav, commissaire divisionnaire adjoint en charge de la police administrative dans la presse locale.

Notons que plusieurs rencontres sont prévues avec les autorités locales de la police et de l’armée y compris avec les représentants de la société civile.

Thierry Mfundu

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Felix Tshisekedi à propos de la “Balkanisation”: “arrêtez de suivre les sorciers qui veulent diviser la RDC”

À propos de la balkanisation, le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux congolais d'arrêter de suivre les sorciers qui...

RDC: Pluie de réactions après la sortie offensive du président Félix Tshisekedi à Londres

Les déclarations du président ont suscité des réactions vives sur la toile que Politico.cd a essayé de sélectionner pour vous. Pour Alphonse...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici l'activiste congolais et homme d'Affaires...

RDC: Félix Tshisekedi menace les ministres: “ceux qui essayerons d’arrêter mes actions au nom du peuple, quitteront le gouvernement”

Au sujet des ministres qui combattent ses actions au sein du Gouvernement, le président de la République Félix Tshisekedi a promis qu'ils...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join