Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min

RDC : A Mwene-ditu, les inspecteurs exigent 7000 à 10.000FC à chaque élève finaliste pour le contrôle de son dossier

Les inspecteurs de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, « EPST » de la ville de Mwene-ditu dans la province de Lomami exigent à chaque élève de la sixième des humanités de toute option confondue le paiement de 7000 à 10 000 francs congolais avant la vérification de leurs dossiers.

D’après les témoignages recueillis ce vendredi 11 octobre 2019,ces inspecteurs baptisent cette pratique dans les écoles publiques ou privées comme droit de vérification.

 » Les inspecteurs nous exigent par élève 7000 à 10000FC avant le contrôle de notre dossier sous l’influence du chef d’établissement. Ils disent que c’est leur droit de vérifier et sans la présence de l’ argent rien ne doit être fait« , témoigne un élève d’une école de la place, qui a requis l’anonymat.

De son côté, le maire de la ville de Mwene-ditu Fidelie Kabinda a,dans un communiqué publié le jeudi 10 octobre dernier porte à la connaissance du public que le contrôle des dossiers des élèves finalistes de l’enseignement primaire, secondaire et technique est gratuit et s’effectue sans aucun frais dans sa juridiction.

Daniel Ilunga

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...